Lire les mots (pour le cahier des poésies d’Asphodèle)

LIRE LES MOTS
accompagner
leurs épousailles
joyeuses et fécondes
suivre
leurs cabrioles
espiègles et lyriques
danser
leurs entrechats
délicats et emphatiques
pleurer
leurs infortunes
éprouvantes et torturantes
soutenir
leurs incertitudes
versatiles et fantasques
embrasser
leurs emportements
séditieux et insoumis
Lire les mots
les écouter dire
leurs randonnées
dans les contrées ignorées
de l’imaginaire

© martine crasez, 09/03/2017

J’ai candidaté pour être membre du jury du Prix du Livre France Bleu – PAGE des Libraires. C’est ce texte que j’ai envoyé en guise de « lettre de motivation ».

c3a9crire-crayons-de-bois-image-du-hufftington-post1Je le partage avec les participants au rendez-vous d’Asphodèle, pour son cahier de poésies.

ACCUEILlogo-facebook-1

19 réflexions sur “Lire les mots (pour le cahier des poésies d’Asphodèle)

  1. Et ben dis-donc! Quel rythme! Je l’aime, ce poème! Eh! Comme quoi, on dit que lorsque l’on aime on ne compte pas…Mais lorsque l’on aime les mots, on les compte 😀 😀 😀
    Bravo, Martine et tous mes voeux pour cette aventure!
    Bises

    Aimé par 1 personne

  2. Coucou Martine
    Je n’étais pas passée, je boudais celles qui n’avaient pas joué le jeu de la liberté en haïku
    j’ai eu tort car j’adore ton jeu de mots en farandole, en randonnée, en souplesse et en poème !
    Gros bisous

    Aimé par 1 personne

    1. Mon rapport à l’écriture est « particulier », dirons-nous…. Ce sont les mots qui décident ! Et autant j’aime les haïkus (j’en écris aussi parfois) autant je respecte leur silence quand ils ne viennent pas spontanément à mon inspiration.
      Merci, en tout cas, de ton passage et de tes louanges ❤

      J'aime

    1. Je crois que je vais dresser, un jour, un temple aux Mots… Les banals, les poétiques, les insignifiants, les merveilleux…. mais ils le sont tous, quand on réfléchit bien ! D’ailleurs ce sont eux qui réfléchissent notre monde intérieur….

      J'aime

  3. Magnifiques ces mots, si bien défendus et expliqués.
    Au risque de me répéter, tout simplement magnif…
    Quoi, qu’est-ce qui vous arrive, les mots? Cela ne vous plait pas?
    Figure-toi que nous avons des cousins, nommés mirifique, gouleyant, brillant, admirable…
    Puisque vous le dites, admirable, brillant, heu, je dois tous les citer?
    C’est bon, mais n’oublie pas, nous sommes très nombreux.

    Aimé par 1 personne

  4. Pas de raison que ça ne soit pas validé ! C’est en vers aussi que j’avais « candidaté » l’an dernier pour le jury France Télévision et j’avais été retenu. Je croise les doigts pour toi.
    Bisous

    Aimé par 1 personne

Vos commentaires sont bienvenus et appréciés, et vous n'êtes pas obligés d'avoir un blog pour en déposer. La modération est activée, mais je les publie tous, après lecture.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s