27 commentaires

    1. De ce que j’en sais, c’était juste un manque d’imagination de nos élus de l’époque. La porte était bleue, alors, va pour la porte bleue. La dame qui vivait derrière m’avait confié, un peu en rogne, que c’était son mari qui avait peint cette porte avec un vieux reste de pot… Et que maintenant, il allait falloir toujours la peindre en bleu !

      J'aime

    1. Et derrière la porte, l’âme de celui qui, un jour de désœuvrement, l’a peinte en bleu ! Elle aurait pu être jaune, rouge ou verte, si le pot de peinture abandonné l’avait été. Mais elle est bleue, et restera bleue…

      J'aime

Vous êtes sûrs ? Vous n'avez rien à ajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s