Le Dictionnaire Débonnaire 04.20

RAPPEL DES RÈGLES

Le lundi, je propose un mot. Un mot, un vrai, un qu’on peut trouver dans n’importe quel dictionnaire de bonne facture. Un mot, parfois très contemporain, mais parfois aussi un peu désuet, oublié, ou peu usité.

Vous avez jusqu’au dimanche à midi, pour proposer une définition étymologique et rocambolesque de ce mot, définition à assortir d’une citation abracadabrantesquement  imaginaire. Autrement dit, vous écrivez une phrase ou deux pour illustrer votre définition.

Vous déposez votre proposition en commentaire, qui ne sera validé qu’à la fin de la semaine, après que toutes les participations sont dévoilées, le dimanche à 20 h.

Voici le mot à définir

JARGONNANT

 

 

Rendez-vous dimanche 26 janvier 2020, à 20 h 

• • «.¸¸.¤°´¯`• Écri’Turbulente• ´¯`°¤.¸¸.»•

2 commentaires

  1. Terme de boulangerie. Se dit d’un pain, d’une baguette ou d’une pâtisserie datant de la veille. Au Moyen Âge, à Paris, un boulanger célèbre, du nom de Pétaud, vendait son pain deux fois moins cher lorsqu’il était rassis. Les habitants avaient pris l’habitude de lui demander un « pain d’hier ». Très vite, la rumeur s’ébruita. Les gens vinrent de partout pour acheter un « Pétaud d’hier ». Malheureusement, ce boulanger mourut quelques mois plus tard. On retrouva son corps dans la Seine. Selon les historiens, la caste des boulangers vit d’un très mauvais œil cette méthode de vente et l’on présume que la noyade ne fut pas accidentelle.

    J'aime

  2. Pétaudière : vocable jargonnant de fumisterie (travail d’entretien des conduits de cheminées )
    Au départ, désigne une chaudière qui fonctionne mal, en pétarades fumantes (pet/chaudière).
    Par extension, le mot désigne désormais les théâtres et salles de spectacles où se produisent les pétomanes.
    Le plus célèbre d’entre eux, le pétomane Fayot possédait sa pétaudière attirée rue de la Huchette (Paris 5ème ) à la fin du XIX siècle. Hélas, il fut confondu un soir « sans », lorsqu’un coussin péteur s’échappa brusquement de sa redingote au moment où il entamait « Le beau Danube bleu », provoquant l’ire des spectateurs floués ! Ce fut une belle pagaille !
    Le directeur de la salle remboursa tous les billets en déclarant : « Finalement, le seul endroit où on peut être assuré d’être dans une véritable pétaudière, c’est encore seul chez soi ! »

    J'aime

J'apprécierais de lire votre avis sur cette publication !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s