Complètement abracadabrantesque, le dico débonnaire !

 

RAPPEL DES RÈGLES

Le lundi, je propose un mot. Un mot, un vrai, un qu’on peut trouver dans n’importe quel dictionnaire de bonne facture. Un mot, parfois très contemporain, mais parfois aussi un peu désuet, oublié, ou peu usité.

Vous avez jusqu’au dimanche à midi, pour proposer une définition étymologique et rocambolesque de ce mot, définition à assortir d’une citation abracadabrantesquement  imaginaire. Autrement dit, vous écrivez une phrase ou deux pour illustrer votre définition.

Pour terminer l’an 19
et commencer l’an 20,
il fallait revisiter

MOT

 

Je souhaite la bienvenue à Jean-Pierre Lacombe (qui gère le blog Constantinescu). À tout seigneur tout honneur, c’est par sa définition que nous commencerons.

Cliquez sur le nom des encyclopédistes du jour pour visiter leur blog.

 

Capture

Adjectif utilisé de façon interjonctive lorsqu’on se trouve devant un cadran solaire de type canonial les nuits de pleine lune et dont le gnomon indique approximativement minuit, c’est assez dire qu’il est peu utilisé. (A noter l’évolution du mot, de abracadrantesque à abracadabrantesque due selon certains auteurs à un glissement de sens ou de terrain).
On le trouve employé dans le célèbre livre de Jean Delalune  « Les sélénites » dont il constitue le non moins célèbre incipit :
« Arrivé sur la place de l’église, il jeta un œil oblique sur le mur vertical orienté au sud et ne put réprimer sa stupéfaction « abracadabrantesque ! », s’écria-t-il et en effet le gnomon indiquait approximativement minuit au cadran solaire ; ce qui correspond bien à la définition qu’en donne le dictionnaire Labrune se dit-il in petto… »

Jean-Pierre

Capture

Adjectif neutre provenant du Sicilien « Abracadabrantesco »

Selon l’histoire populaire, la belle Abraca, du clan des Tortellini, était tombée amoureuse du mafioso Dabrante, du clan des Farfalle. Mais Dabrante la considérait comme une nouille, criant sur tous les toits qu’elle n’était même pas bonne pour faire des spaghettis. Apprenant cela, Abraca, prise d’une fureur hystérique, décida de se venger. Elle concocta un plat à base de pâtes farcies, se rendit dans la demeure de sa victime et soudoya la cuisinière afin que cette dernière lui donne ce plat à manger. La domestique, légèrement fainéante sur les bords, vit là un moyen de pouvoir se reposer. Lorsque Dabrante se mit à table, il fut surpris de voir des pâtes farcies car on n’en mangeait pas dans son clan mais la cuisinière lui dit que c’était une recette d’une aïeule. Par respect pour la famille, il avala son plat en entier tant il était bon et tomba raide mort à la dernière bouchée. Le médecin mit cela sur le compte d’une trop grosse ingestion de nourriture mais on vit, à son enterrement, une belle jeune femme, en retrait, sourire.
Depuis, les deux prénoms ont été accolés pour former cet adjectif signifiant quelqu’un atteint de folie par sa soif de vengeance. Au fil du temps, le sens s’est amoindri pour ne plus garder que celui de folie.

Lydia

Capture

Adjectif issu du jargon militaire du Haut Moyen Âge.

En passe de tomber en désuétude.
L’expression « aller à Bracadabra » est une formule idiomatique pour désigner le fait de résister jusqu’au bout à son ennemi. Elle s’oppose à « aller à Canossa » pour désigner le fait de s’agenouiller devant son ennemi.
Lorsqu’il apprit que Barberousse et ses janissaires exténués refusaient de se rendre lors de la fameuse bataille de boules de neige de Rovaniemi (Finlande) le 25 décembre 1529, le Père Noël eu cette expression lapidaire : « Il refuse d’aller à Canossa ? Mais c’est abracadabrantesque ! «
Depuis l’expression est rarement reprise compte tenu de sa périlleuse prononciation qui rend complètement ridicule celui qui l’utilise, s’il se rate et bafouille.

Antiblues

Capture

Mot utilisé au temps jadis pour se débarrasser d’un questionneur ; Braca Dabrat étant un personnage, connu pour avoir réponse à tout.

Par ex. « On avait pris l’habitude de répondre à la longue litanie de quelqu’un posant des questions en rafale  » Je sais pas, mon trésor, va demander à Braca Dabrat. »  Le questionneur infatigable allait le trouver: « Braca Dabrat est-ce que c’est vrai qu’on peut te poser toutes les questions que maman sait pas ? »

Jacou

Capture

adj.

Néologisme inventé par Arthur Rimbaud dans un poème intitulé Le Cœur du pitre, daté de mai 1871 :

Ô flots abracadabrantesques
Prenez mon cœur, qu’il soit sauvé

Rimbaud l’aurait forgé avec l’adjectif abracadabresque, créé par Théophile Gautier à partir de la formule kabbalistique* « abracadabra », elle-même dérivée du grec abraxas, signifiant « divinité ».

L’adjectif rimbaldien est ressorti des oubliettes de la poésie en l’an 2000, lors d’un entretien donné à France 3 par Jacques Chirac. Le président de la République l’utilisa pour réagir à une accusation portant sur les finances du RPR…

Selon la petite histoire, restée à l’état de rumeur, l’idée lui aurait été soufflée par son secrétaire général de l’époque, Dominique de Villepin – grand amateur de poésie –, pour détourner l’attention. La stratégie fut payante : on ne retint que ce bon mot, aux airs de formule magique, et on oublia les accusations. Ainsi auréolé de la gloire élyséenne, repris avec délectation par la presse, « abracadabrantesque » signifie désormais « n’importe quoi » ou « ahurissant ».

Tristan Savin
Dictionnaire des mots savants employés à tort et à travers

◦•●◉✿ ✿◉●•◦

Que nous réserve la semaine 02.20 ?
Rendez-vous demain  !

Il y a de la place pour tout le monde !
N’hésitez pas à rejoindre la troupe encyclopédistes débonnaires !

• • «.¸¸.¤°´¯`• Écri’Turbulente• ´¯`°¤.¸¸.»•

9 commentaires

  1. Whouah ! Y’a du niveau point de vue inspiration et point de vue réalité !!!
    Cette fois aucun mot n’ayant eu la charmante idée de s’aligner autour de ta proposition, Martine, rien n’est venu s’inscrire dans les coms.
    Pour le suivant, j’attends que ça vienne…

    Aimé par 1 personne

  2. La version officielle est tout autant abracadabrantesque que nos versions fantaisistes. C’est un comble!
    Mention spéciale à la version sicilienne très gouteuse et bienvenue à Jean Pierre. Étant fan absolu de montres et d’horlogerie, sa version m’a énormément plu ! 🙂 Ce n’est pas tous les jours qu’on peut placer 2 fois de suite « gnomon » dans la conversation !

    Aimé par 2 personnes

Vous êtes sûrs ? Vous n'avez rien à ajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s