Dictionnaire débonnaire #48.19

Sur une suggestion de Carnets Paresseux, 
et avec mon plein accord et mes applaudissements, 
exit "Leptymologique". 
Ce jeu d'écriture s'appellera désormais 
"DICTIONNAIRE DÉBONNAIRE".

RAPPEL DES RÈGLES

Le lundi, je propose un mot. Un mot, un vrai, un qu’on peut trouver dans n’importe quel dictionnaire de bonne facture. Un mot, parfois très contemporain, mais parfois aussi un peu désuet, oublié, ou peu usité.

Vous avez jusqu’au dimanche à midi, pour proposer une définition étymologique et rocambolesque de ce mot, définition à assortir d’une citation abracadabrantesquement  imaginaire. Autrement dit, vous écrivez une phrase ou deux pour illustrer votre définition.

Vous déposez votre proposition en commentaire, qui ne sera validé qu’à la fin de la semaine, après que toutes les participations sont dévoilées, le dimanche à 20 h.

Voici le mot à définir

 

MOT

 

Rendez-vous dimanche 1er décembre, à 20 h 

• • «.¸¸.¤°´¯`• Écri’Turbulente• ´¯`°¤.¸¸.»•

4 commentaires

  1. salmigondis : nom masculin Mot ancien du vocabulaire des coiffeurs à l’égard de leur apprentis. C’est le nom qu’ils leur donnent quand leur maladresse les empêche de poser correctement les bigoudis sur la tête des clientes. c’est un dérivé de « salement mis les bigoudis » d’où salmigondis.
    avec le sourire

    J'aime

  2. Salmigondis nm. S’emploie exclusivement au pluriel.
    Injure charcutière proférée par les professionnels des métiers de bouche quand le contrôle qualité d’un salami raté les fait sortir de leur gonds.
    L’origine du mot est floue. Selon une source proche de l’enquête, il faut remonter à l’époque gréco romaine, période durant laquelle ce saucisson fut inventé. Un certain Salamiscus Tropsalus mit au point la recette du salami à Carthage (à l’époque les numides, peuplade locale, mangeaient du porc sans scrupules).
    Dans son échoppe, lorsqu’un client parfois se plaignait de la qualité (trop de E 120), Salamiscus entrait dans une fureur noire, rabrouait sèchement le numide en criant « Salmigondis, prends la porte ! », ce que l’autre faisait. Au sens propre. Et le charcutier en restait tout gond.
    NDLR : Dans son dictionnaire historique des mots (en 2 volumes ) Alain Rey ne cautionne pas cette version. L’auteur en débattra avec lui prochainement dans l’émission « 28 minutes » sur Arte.

    J'aime

  3. SALMIGONDIS
    Mélange confus et disparate né d’une bouillabaisse et qui finit en salami condimenté.
    Par extension : ragoût, désordre

    « L’appétit vient en mangeant des salmigondis » (Rabelais – Gargantua I,5 – 1584)

    « Un beau salmigondis est un effet de lard » (Boileau revisité)

    J'aime

J'apprécierais de lire votre avis sur cette publication !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s