Georges Mogin, dit Norge : Les oignons sont en fleur

Trou la la

Il eut un trou de mémoire,
un assez grand trou,
et distrait comme il était,
ne se soucia guère de le recouvrir.

Beaucoup de gens qui passaient
tombaient dans ce trou-là :
des amis, un colonel, un avocat, une danseuse,
un peu de tout…

Et vingt ans plus tard,
quand il tomba lui-même dans son trou,
on peut dire qu’il eut de la compagnie.

Norge (1898 – 1990)
Poète belge francophone

Les oignons sont en fleur, 1979

 

Mon anthologie personnelle (Logo cliquable)

LOGO espace poétique

..•.¸¸•´¯`•.¸¸.ஐ Page d’accueil ஐ..•.¸¸•´¯`•.¸¸.

▓▒░ PAGE FB ░▒▓

 

7 commentaires

  1. Juste fleuri et odorant à souhait ! Que du bonheur ce poème, c’est du grand Norge lait qui se boit comme des p’tits trous, des p’tits trous, encore des p’tits trous…
    J’adore !
    😀

    Aimé par 1 personne

Un truc à me dire ? N'hésitez pas, j'adore vous lire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s