Jean L’Anselme, Vers dépolis

Art poétique

Vingt fois sur le métier
dépolissez l’ouvrage,
un vers trop poli
ne peut pas être…au net.
Méfiez-vous des vers luisants !
Faites du vers dépoli
votre vers cathédrale.
un poème au pied bot
ne peut être que bancal.

Jean L’Anselme – Vers dépolis, in La foire à la Ferraille
Éditeurs Français Réunis, 1974

Mon anthologie personnelle (Logo cliquable)

LOGO espace poétique

..•.¸¸•´¯`•.¸¸.ஐ Page d’accueil ஐ..•.¸¸•´¯`•.¸¸.

▓▒░ PAGE FB ░▒▓

 

 

14 commentaires

  1. Comment ça, Carnets ! Tu ne peux pas lire mon éminente prose de ce dimanche ? Allez, je te la repasse, c’est bien parce que c’est toi et que les mopapillons étaient partis dans les nuages !

    « Beau temps pour les boulistes

    La Boule du Marais, ce samedi 16 mars, organisait trois concours simultanés sur son terrain : d’une part, 32 tête à tête de 4ème division dont Pacalet (ABC) est sorti vainqueur de Carrier (Marcilloles) par 11 à 9. D’autre part 32 tête à tête de 3ème division, remporté par Fermond (GLBC) contre Causse (Beaurepaire) par 13 à 3. Enfin, 16 doublettes de 3ème et 4ème division : l’équipe Pradal / Formica (Gières) a battu l’équipe Brochier (Saint Siméon de Bressieux), sur un score de 11 à 10. Avec 96 participants, le concours affichait complet. Les repas étaient confectionnés et servis sur place par les bénévoles du club.
    Prochains rendez-vous : le 5 Mai, préfédéraux doubles et le 11 Mai, 32 doublettes 4ème division et 16 doublettes de 3ème et 4ème division.
    « 

    J'aime

  2. encore un inconnu (pour moi) ; mais ou les trouves-tu ? tu as un puits à poètes dans ton jardin ?

    allez, en échange, un impromptu mal fagoté :

    Pour avancer,
    bricole,
    un pied après l’autre
    recolle
    un pied devant l’autre
    fignole
    mais pas trop,
    pour avancer.

    Aimé par 1 personne

    1. Ton poème est dans la même veine que celui de Jean L’Anselme… que j’ai rencontré au hasard de mes quêtes poético’nautiennes (ou intern&poétiques). Merci de ce cadeau.

      En retour, du même monsieur :

      LA VÉRIDIQUE HISTOIRE DU PETIT
      CHAPERON ROUGE RACONTÉE AUX GRANDS ENFANTS

      Qu’elle était jolie avec son petit chaperon rouge !
      Tant m’attiraient ses chevillettes
      que le bobinard s’ouvra.
      Elle m’appellera son « petit loup »
      quand, plus tard, sur le drap,
      sa bobinette cherra.
      Grand-mère, qu’elle avait de grandes dents !
      Grand-mère, qu’elle avait de grandes oreilles !
      Grand-mère, qu’elle avait de grands bras !
      Et qu’elle était jolie avec sa barbiche de sous-officier
      quand elle décida de ne pas résister,
      comme la Renaude,
      jusqu’à l’aube.
      Je lui dévorai son petit pot de beurre
      et lui donnait un peu de galette
      avant qu’elle ne s’en retourne
      très gentiment
      chez sa maman.

      Aimé par 1 personne

              1. blague à part, s’il faut le répéter, je le répète : tu écris très bien et tes poèmes et contes sont toujours sensibles et irrésistibles. Pas de ma faute si tu te laisses impressionner par les poètes que tu déniches ici ou là. Mais dis toi que si tu les déniches si bien, c’est que tu es de leur bande. Bref, déniche et lis tant que tu veux, mais écris !!
                et vlan ! 🙂

                Aimé par 1 personne

                1. Ce n’est pas à toi que je vais apprendre que l’écriture est une affaire d’instant, d’alchimie
                  et de rencontre des mots et des émotions au moment « M ». Merci pour tes encouragements que j’apprécie et prends très au sérieux. Seulement… parfois les mots sont papillons qui volettent et se posent en des endroits inaccessibles…

                  Aimé par 1 personne

                  1. Tiens, Carnets, voici ce que j’ai écrit (entre autre) aujourd’hui :

                    Beau temps pour les boulistes

                    La Boule du Marais, ce samedi 16 mars, organisait trois concours simultanés sur son terrain : d’une part, 32 tête à tête de 4ème division dont Pacalet (ABC) est sorti vainqueur de Carrier (Marcilloles) par 11 à 9. D’autre part 32 tête à tête de 3ème division, remporté par Fermond (GLBC) contre Causse (Beaurepaire) par 13 à 3. Enfin, 16 doublettes de 3ème et 4ème division : l’équipe Pradal / Formica (Gières) a battu l’équipe Brochier (Saint Siméon de Bressieux), sur un score de 11 à 10. Avec 96 participants, le concours affichait complet. Les repas étaient confectionnés et servis sur place par les bénévoles du club.
                    Prochains rendez-vous : le 5 Mai, préfédéraux doubles et le 11 Mai, 32 doublettes 4ème division et 16 doublettes de 3ème et 4ème division.

                    Poétique, non ?

                    Aimé par 1 personne

                    1. Marcilloles ou Beaurepaire
                      onze à neuf ça n’est pas perdre
                      d’ordinaire on perd bien mieux
                      à faire pousser les cailloux
                      sur le sable des basses terre
                      de Bressieux, Saint-Geoirs ou Quincieux

                      Pour gagner ceux de Beaurepaire
                      ont du prier plus fort que mieux
                      Saint-Siméon le pas si fier
                      qu’il laisse un moment l’auréole
                      et vienne gauler les noyers
                      de Bressieux à Marcillole

                      et pour finir, devinez ?
                      qu’il planque le cochonnet
                      dans la carafe de vin de Vinay.

                      🙂
                      (merci pour cette occasion d’une ballade dans mes petites collines d’origine)

                      Aimé par 1 personne

Déposez vos mots ici ! Votre avis est important pour moi !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s