Le dessous des mots et des plumes

dessous

Ah, chère Émilie, chers complices écrivants de ces plumes complètement amphigouriques !

Vous pensiez pouvoir m’arnaquer avec votre histoire de tarabiscot ! Vous pensiez que j’allais tout de go vous confier mon secret de fabrication, dévoiler mes arcanes, évoquer les traditions que je tiens des tréfonds de ma biographie familiale, vous parler de l’envers du décor dans lequel mes ancêtres naviguaient….Eh bien, mes amis, vous vous la bailliez belle ! Il va vous falloir attendre le trente-sixième siècle ! Au moins ! Donc, prendre un abonnement sur mon blog jusque là !

Mais ne vous affolez pas, je condescends  malgré tout à vous mettre sur la piste : mon aïeul portait bretelles pour tenir ses braies et liquette (maintenant on appelle ça « nuisette »… pfff ! quel rapport !) pour les couvrir. Je vous assure qu’en ces temps, on ne musardait pas, on ne comptait pas les fèves ! Parce que, comme dit un proverbe arabe, « avec une seule fève, on ne peut préparer la soupe »… et cette soupe de famille, nous l’avons fait bouillir depuis des millénaires, générations après générations. Elle en a nourri des progénitures ! Elle en a comblé des dents creuses, même si, hélas, certaines était noires de la chique qu’elles mâchouillaient ! Elle en a bouffi des berdouilles ! Elle en a embecqué des brifauds !

Ah… vous pensiez avoir trouvé le sens de ce mot grâce à ces indices que je viens de vous délivrer ? Que nenni, mes beaux ! Je ne vous dirai rien de plus ! Rendez-vous en 3019, pour savoir ce que « tarabiscoter » veut dire !

Je me gausse, là, avec malice, mais ce n’est qu’innocence, soyez sûr !

logo Écri'turbulente

Le 2 février 2019
Un atelier porté avec brio par Émilie
qui relaie Asphodèle,
sa fondatrice.
Les liens vers les textes des autres participants sont ici.

 

25 commentaires

  1. les commentaires sont aussi savoureux que ton texte, où, mine de rien, tu places tous les mots sans vraiment en avoir l’air…
    Et ça, c’est du grand art, Dame Biscotte !
    •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

    Aimé par 1 personne

    1. Sans en avoir l’air, sans en avoir l’air … est-ce que j’ai un air d’un tarabiscot, moi ?
      Merci, Dame Célestine, de cette appréciation positivement bienveillante dont le moins que je puisse dire est qu’elle n’est pas tarabiscotée !
      Bises.

      Aimé par 1 personne

  2. Ma chère écrevisse, cela n’est plus un secret de famille depuis belle burette ! « Tarabiscoter », cela veut dire, « tarer de la biscotte », ni plus, ni moins !
    😀 😉
    Pour ce faire, il faut toser cette dite biscotte sur la balance, tarer la balance, puis enfin déposer une fine couche de quelque chose comme du beurre ou de la confiture.
    Une simple règle de troie et le régime calorie est mesuré.
    Bien belle journée Dame Turbule.

    Aimé par 3 personnes

    1. Des Hommes et des Femmes (surtout ceux et celles qui se voient obligés de laver le sol après une chute de biscotte à plat ventre ) ont décidé de se lever contre ce fléau. Le Gang des Biscottes se dresse contre ce massacre et réclame la fin du tarabiscotartinage, et la liberté des biscottes !

      Aimé par 2 personnes

      1. Essayez la biscotte à « chute de rond ventre », moins faciles à tartiner mais libres par nature, car rebondissants au possible, et revenez de la mafiosotoast très vite, ou très pas.
        Merci pour cette belle marque de propreté.
        🙂

        Aimé par 2 personnes

  3. Excellent!
    Ton texte m’a bien fait rire!!!
    Est.ce que le tarabiscot existera encore en 3019 ? Là est la question ! 😀
    J’dis ça parce que…j’aimerais bien en savoir un peu plus, moi ! 😀 😀 😀

    Aimé par 1 personne

    1. Peut-être… mais pourvu que les vapeurs fuligineuses de notre monde tarabiscoté ne nous enfouissent pas dans une poche d’humus enfouie au trente-sixième dessous de la croûte recuite.
      Nous en reparlerons, de cela, en 3019 😉

      Aimé par 1 personne

    1. Ghislaine, je n’arrive pas à commenter sur ton blog 😦 On me répond systématiquement « Session expirée, veuillez réactualiser et recommencer ». Ce problème est récurent chez Eklablog, pour moi 😦

      J'aime

Un truc à me dire ? N'hésitez pas, j'adore vous lire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s