Le loup est perfectible, le mouton aussi

Cette nuit-là, la confrérie des Loups tenait consistoire. Fenrir, le chef, avait convoqué l’assemblée en urgence. Il avait reçu un mail, la veille, qui l’invitait, avec son phalanstère, à se rendre dans la forêt de Jume.Leine, pour un pique-nique faramineux. Spam ? Hoax ? Fake news ? Le message n’était pas signé.

Tout le monde sait que, s’il s’agit de se piffrer, de gobichonner, de croustiller, de ripailler, de jouer des dominos, Canis Lupus, crache dans la soupe. Si les plus prudents tentaient d’émettre quelques réserves, les moins sagaces se gaussaient, les taxant de froussards, de dégonflés, de jean-fesse, Il en est même un qui osa le mot pusillanime ! « Qu’avons-nous à craindre ? Nous arriverons en coterie ! Qui oserait affronter un lobby ? »

Ysengrin faisait partie des dubitatifs : « Et si c’est Renart qui a lancé l’invitation ? Je le connais, moi, ce bougre d’animal ! C’est un sac à malice sur pattes ! Le maître des ruses !  Il ne m’étonnerait pas qu’il nous fasse manger des anguilles ou qu’il nous faille pêcher des poissons, vivant dans un lac gelé ! ». Les autres compères souriaient sous le manteau en l’entendant parler ainsi. Il était bien connu qu’Ysengrin était un coquebin, un nicodème, un cantaloup de première. Preuve en était son menton rasé au fer chaud et sa queue tranchée au fil de l’épée…

Fenrir, las d’entendre ces arguties, rappela la tribu à l’ordre : « Revenons à nos moutons ! », hurla-t-il pour couvrir les murmures circonspects.

Nos moutons ? Les moutons ? Où ? Des moutons ? Des moutons avec de la laine ? Des moutons à l’haleine fraîche ?

Le brouhaha reprit de plus belle : tous parlaient de conserve.

De conserve ? Des conserves de quoi ? Des conserves de mouton ? Avec ou sans laine, les conserves de mouton à la fraîche haleine ?
Parce qu’un mouton qui fouette du bec, ça prend à la gorge !

Tout à coup, tout le monde se tut… Silence fracassant… Et la voix d’Akela, puissante et grave, se fit entendre : « Où nous as-tu dit que nous sommes censés nous rendre ? »

– Attends… C’est écrit « dans la forêt de Jume », répondit Fenrir.

– Leine ? La forêt de Jume.Leine ? Et tu sais où elle est ?

– Heu… non ! Je vais chercher sur Maps ! Jume, jume… voyons ! Ah c’est dans le Puy de Dôme ! C’est un volcan rouge, endormi, dans le Massif Central.

capture

– Jume, ça je savais ! Mais c’est pas ça que nous cherchons c’est Jume.leine. Jume.point.Leine. Tu as cherché Leine ?

– Leine ? T’écris ça comment ? Comme la laine des moutons ?

Des moutons ? Les moutons ? Où ? Des moutons ? Des moutons avec de la laine ? Des moutons à l’haleine fraîche ?
C’était reparti pour un tour.
Des conserves de mouton ? Avec ou sans laine, les conserves de mouton à la fraîche haleine ? Parce qu’un mouton qui fouette du bec, ça prend à la gorge !
Et patati et patata… Pendant que Fenrir et Akela s’escrimaient sur le Net.

– Mais taisez-vous, tonnèrent-ils de conser…non, c’est un mot interdit ! Écoutez-nous ! Voici ce que nous avons trouvé :

capture

capture

capture

capture

Hououououououououo ! Hurlèrent les Loups de conser… non on ne le dit pas ! Sauf Akela le Sage qui se demandait si cette race de moutons allemands avait été introduite dans le Puy de Jume. Et si elle était prévue au pique-nique…

……..

logo Écri'turbulente

 

 

Une absurde histoire absurde, écrite absurdement pour l’Agenda Ironique coordonné ce mois-ci par Carnets Paresseux

11 commentaires

  1. Bon jour,
    J’ai lu avec mes grands yeux d’ancien loup des cavernes et je dois dire qu’il y a des bons morceaux … 🙂
    Merci pour ce partage … (il ne manquait que le loup garou) 🙂
    Max-Louis

    Aimé par 1 personne

  2. Grand moment de rire !! J’admire ! et puis dégotter la jumeleine sur la carte du monde, ça vaut son poids de gâteau sec. En conclusion, le loup est perfectible, l’agneau itou, mais ton histoire est parfaite ! parfaitement !!!

    Aimé par 1 personne

  3. Ambiance de conte qui montre bien que les loups sont capables d’agir en toute circonstance, et Dame, connaissent wiki de nos jours sans jamais avoir bien su qui étaient Diderot et d’Alembert, waouh, j’admire 😉

    Aimé par 2 personnes

Déposez vos mots ici ! Votre avis est important pour moi !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s