Le poète Frank Venaille est décédé ce 23 août 2018

         Parfois les mots sont si ténus
qu’il faut les chercher profondément 
         Faire le vide autour de soi
        isoler ceux ayant déjà utilisé
la quasi-totalité de leur pouvoir sur le monde
                 Alors
         les survivants peuvent défiler
se donner à qui, avec conviction, en fait la demande,
          « J’aime les tristes ! »
        dis-je avec ma voix d’oracle
                Mot pour mot.

Extraits de « Ça » – Franck Venaille – Mercure de France – 2009.

Mon anthologie personnelle (Logo cliquable)

LOGO espace poétique

..•.¸¸•´¯`•.¸¸.ஐ Page d’accueil ஐ..•.¸¸•´¯`•.¸¸.

▓▒░ PAGE FB ░▒▓