Du 1er au 31 août, je vous propose chaque jour quelque énigme littéraire, histoire de vous faire réviser vos classiques avant de reprendre le collier.

Déposez vos réponses en commentaires. Pas la peine de chercher à copier sur lela voisine. Ils sont modérés (les commentaires… les voisins sont plutôt mesurés, eux) et ne seront validés qu’avec les solutions  qui vous seront données en fin de journée sur la page de l’énigme. Bien sûr, vous ne prenez aucun engagement de jouer tous les jours, mais je procéderai à une remise des prix, début septembre. Tout le monde peut jouer, même si vous ne gérez pas de blog ! Et on peut évidemment juste visiter cette page, pour se divertir, ou s’instruire…

• «.¸¸.¤°´¯`•๓.๔• ´¯`°¤.¸¸.»•

RÉCAPITULATIF DES ÉNIGMES

Énigmes n°1 – Énigmes n°2 – Énigmes n°3 – Énigmes n°4 – Énigmes n°5 – Énigmes n°6– Énigmes n°7 – Énigmes n°8 – Énigmes n°9 – Énigmes n°10 – Énigmes n°11 – Énigmes n°12 – Énigmes n°13 – Énigmes n°14 – Énigmes n°15 – Énigmes n°16 – Énigmes n°17 – Énigmes n°18 – Énigmes n°19 – Énigmes n°20

• «.¸¸.¤°´¯`•๓.๔• ´¯`°¤.¸¸.»•

ÉCRIVAINS VOYAGEURS
Si Proust ne voyageait qu’autour de sa chambre, d’autres écrivains, eux, ne tenaient pas en place et ont rapporté de leurs expéditions des textes profondément ancrés dans les pays qu’ils ont visités.
Rendez à chaque auteur ses souvenirs ou son roman de voyage.
Épisode 2/2

☆彡.。.:*・☆彡.。.:*・☆彡.。.:*・☆彡.。.:*・☆彡

1 – Jean-Christophe Rufin
2 – Paul Bowles
3 – Lawrence Durrell
4 – Michel Déon
5 – Philippe Labro

a) Dans les forêts de Sibérie
b) Les Cavaliers
c) Le Rendez-vous de Patmos
d) L’Appel Sauvage
e) L’Étudiant étranger
f) Le Carrousel sicilien
g) Le Poisson-scorpion
h) Immortelle randonnée
i) Promenades dans Rome
j) Réveillon à Tanger

• «.¸¸.¤°´¯`•๓.๔• ´¯`°¤.¸¸.»•

Source

LES SOLUTIONS
1.h –
Jean-Christophe Rufin, Immortelle randonnée

91bq6oblbglUn mois sur le Camino del Norte, de Bayonne à Santiago, 40 kilomètres de marche par jour : étape après étape, Jean-Christophe Rufin se transforme en clochard céleste, en routard de Compostelle. Pourquoi prendre le Chemin, quand on a déjà éprouvé toutes les marches, toutes les aventures physiques ?  » Je n’avais en réalité pas eu le choix. Le virus de Saint-Jacques m’avait profondément infecté. J’ignore par qui et par quoi s’est opérée la contagion. Mais, après une phase d’incubation silencieuse, la maladie avait éclaté, et j’en avais tous les symptômes.  » 876 kilomètres plus loin, un mois plus tard, après l’arrivée à Santiago, le constat est là. Comme tous les grands pèlerinages, le Chemin est une expérience de désincarnation, il libère du  » tropplein « , mais il est aussi un itinéraire spirituel, entre cathédrales et ermitages, et humain, car chaque rencontre y prend une résonance particulière.

2.j –
Paul Bowles, Réveillon à Tanger

41e2bf4w3jl«Un type qui dormait la nuit dans des cafés, sous des arbres ou dans n’importe quel lieu où il se trouvait quand il avait sommeil, errait au matin dans les rues de la ville. Il arriva sur la place du marché où un vieux mejdoub en haillons cabriolait sous les yeux de la foule, tout en vaticinant à tue-tête. Il resta à observer, jusqu’à ce que le vieux ait terminé et ramassé toutes les oboles. Il fut étonné de voir combien d’argent ce fou avait récolté et, comme il n’avait rien à faire, il décida de le suivre.» 

Dans ce recueil, Paul Bowles brosse les portraits de personnages pittoresques emportés par la spirale de leur destin. Surprenantes et pleines d’humour, ces nouvelles qui ont pour cadre le Maghreb et l’Extrême-Orient comptent, selon Gore Vidal, «parmi les meilleures jamais écrites par un Américain». Elles révèlent l’art et le talent de conteur de Bowles, véritable entomologiste de l’âme humaine.

3.f –
Lawrence Durrell, Le Carrousel sicilien

916ssvbhdtlQuoi de plus surprenant que de trouver Lawrence Durrell, dans un «petit autocar rouge», en compagnie d’une vingtaine de touristes, parcourant la Sicile au cours d’un voyage organisé ? Ce voyage, Durrell l’entreprend en juillet 1976 sur les instances d’un éditeur new-yorkais en quête d’articles sur la Sicile, et pour tenir une promesse faite à Martine, une amie. Il a d’ailleurs emporté avec lui ses «longues lettres amusantes et tendres» qu’il relit aux villes-étapes et qui remuent en lui des souvenirs nostalgiques de leur passé à Chypre, de leurs longues discussions à l’ombre de l’abbaye de Bellapaix.
Le Carrousel sicilien est un livre à la fois divertissant et profond qui enchantera ceux qui connaissent déjà la Sicile. Aux autres, il donnera envie de faire leurs bagages pour aller voir l’aube se lever sur «le plus beau théâtre du monde» : l’Etna.

4.c –
Michel Déon, Le Rendez-vous de Patmos

product_9782070369690_195x320Il n’y a plus de tours d’ivoire où s’enfermer, mais il y a encore des îles où l’on goûte un répit. L’Adriatique et la mer Égée en comptent quelques centaines. Environ quatre-vingts d’entre elles sont dignes d’attention par leur passé ou leur présent, belles ou froides, vivantes ou mourantes. De Spetsai à Patmos, en passant par Rhodes, Corfou, Lesbos, Skyros, Paros, Antiparos, Naxos, Chypre, Hydra, Kalymnos et Léros, l’auteur du Taxi mauve a réuni une gerbe d’histoires, de caractères, de souvenirs qui évoquent le parfum de ces îles et leur séduction comme aussi parfois leur tristesse et leur solitude.

 

5.e –
Philippe Labro, L’Étudiant étranger

81jat4l7holInvité par une prestigieuse université de Virginie, un jeune Français découvre émerveillé la vie dorée des college boys, leurs équipes sportives, leur campus dans une vallée paradisiaque. C’est le temps d’une Amérique sage, celle d’avant l’explosion des moeurs et le fracas des années soixante. Très vite, le jeune homme comprend qu’il reste un  » étudiant étranger « . Il va franchir des lignes, transgresser des tabous, sans même s’en rendre compte: d’abord en faisant l’amour avec une jeune institutrice noire, April. Ensuite en tombant amoureux d’une héritière de Boston, Elisabeth, personnage fantasque et corrosif… Sur un ton limpide de sincérité, ce récit de formation ressuscite, avec humour et nostalgie, les jours fragiles de l’adolescence, quand  » tout était la première fois « . Prix Interallié en 1986, L’étudiant étranger, après un très grand succès en librairie, a été adapté au cinéma par Eva Sereny, avec Robin Givens et Marco Hofschneider.

 

..•.¸¸•´¯•.¸¸.ஐ Page d'accueil ஐ..•.¸¸•´¯•.¸¸.

▓▒░ PAGE FB ░▒▓