Du 1er au 31 août, je vous propose chaque jour quelque énigme littéraire, histoire de vous faire réviser vos classiques avant de reprendre le collier.

Déposez vos réponses en commentaires. Pas la peine de chercher à copier sur lela voisine. Ils sont modérés (les commentaires… les voisins sont plutôt mesurés, eux) et ne seront validés qu’avec les solutions  qui vous seront données en fin de journée sur la page de l’énigme. Bien sûr, vous ne prenez aucun engagement de jouer tous les jours, mais je procéderai à une remise des prix, début septembre. Tout le monde peut jouer, même si vous ne gérez pas de blog ! Et on peut évidemment juste visiter cette page, pour se divertir, ou s’instruire…

• «.¸¸.¤°´¯`•๓.๔• ´¯`°¤.¸¸.»•

RÉCAPITULATIF DES ÉNIGMES

Énigmes n°1 – Énigmes n°2 – Énigmes n°3Énigmes n°4Énigmes n°5Énigmes n°6Énigmes n°7 – Énigmes n°8 – Énigmes n°9Énigmes n°10 – Énigmes n°11Énigmes n°12 – Énigmes n°13Énigmes n°14 – Énigmes n°15Énigmes n°16Énigmes n°17

• «.¸¸.¤°´¯`•๓.๔• ´¯`°¤.¸¸.»•

Le mot grec aenigma signifie « parole obscure ou équivoque ». Tout le monde connaît l’énigme qu’Œdipe dut résoudre pour convaincre le Sphinx de le laisser passer…
Si, comme celle d’Œdipe, votre vie en dépendait, sauriez-vous résoudre les énigmes suivantes ?


Cette fois, je ne vous donne pas d’indice.

Épisode 2/2

☆彡.。.:*・☆彡.。.:*・☆彡.。.:*・☆彡.。.:*・☆彡

1 – Une charade de Victor Hugo (charade dite « à tiroir »)

Mon premier est bavard,
Mon deuxième est un oiseau,
Mon troisième est au café,
Mon tout est une pâtisserie…

2 – Dans le cycle des aventures du jeune sorcier de J. K. Rowling, les énigmes sont nombreuses. Sauriez-vous répondre à celle-ci extraite de Harry Potter et l’Ordre du Phénix ?

D’abord, pense au premier de ce qu’il faut apprendre
Lorsque l’on ne sait rien à l’âge le plus tendre.

Ensuite, dis-moi donc ce que fait par naissance
Celui qui, au palais, a élu résidence.

Enfin, pour découvrir la dernière donnée
Il suffit de la prendre à la fin de l’année.
Tu connaîtras ainsi la créature immonde
Que tu n’embrasserais vraiment pour rien au monde.

3 – Dans Le Marchand de Venise de William Shakespeare, les prétendants de Portia doivent comprendre les énigmes gravées sur trois coffrets. Celui qui choisira le bon coffre l’épousera.

Le premier, tout en or, porte cette inscription :
« Qui me choisit, aura ce que beaucoup désirent. »

Le second, en argent, livre cette promesse :
« Qui me choisit, obtiendra ce qu’il mérite. »

Le troisième, en plomb vil, avec un avis aussi brut que son métal :
« Qui me choisit, doit donner et risquer tout ce qu’il a. »

4 – Et pour conclure, voici la question que pose le Chapelier fou à Alice dans le roman de Lewis Carroll 

Pourquoi un corbeau ressemble à un bureau ?

• «.¸¸.¤°´¯`•๓.๔• ´¯`°¤.¸¸.»•

Source

LES SOLUTIONS

1 – Une charade de Victor Hugo (charade dite « à tiroir »)

Mon premier est bavard,
Mon deuxième est un oiseau,
Mon troisième est au café,
Mon tout est une pâtisserie…

ÉNIGME VICTOR HUGO

• «.¸¸.¤°´¯`•๓.๔• ´¯`°¤.¸¸.»•

2 – Dans le cycle des aventures du jeune sorcier de J. K. Rowling, les énigmes sont nombreuses. Sauriez-vous répondre à celle-ci extraite de Harry Potter et l’Ordre du Phénix ?

D’abord, pense au premier de ce qu’il faut apprendre
Lorsque l’on ne sait rien à l’âge le plus tendre.

Ensuite, dis-moi donc ce que fait par naissance
Celui qui, au palais, a élu résidence.

Enfin, pour découvrir la dernière donnée
Il suffit de la prendre à la fin de l’année.
Tu connaîtras ainsi la créature immonde
Que tu n’embrasserais vraiment pour rien au monde.

ÉNIGME HARRY POTTER

• «.¸¸.¤°´¯`•๓.๔• ´¯`°¤.¸¸.»•

3 – Dans Le Marchand de Venise de William Shakespeare, les prétendants de Portia doivent comprendre les énigmes gravées sur trois coffrets. Celui qui choisira le bon coffre l’épousera.

Le premier, tout en or, porte cette inscription :
« Qui me choisit, aura ce que beaucoup désirent. »

Le second, en argent, livre cette promesse :
« Qui me choisit, obtiendra ce qu’il mérite. »

Le troisième, en plomb vil, avec un avis aussi brut que son métal :
« Qui me choisit, doit donner et risquer tout ce qu’il a. »

ÉNIGME SHAKESPEARE

• «.¸¸.¤°´¯`•๓.๔• ´¯`°¤.¸¸.»•

4 – Et pour conclure, voici la question que pose le Chapelier fou à Alice dans le roman de Lewis Carroll 

Pourquoi un corbeau ressemble à un bureau ?

Alice soupira:
– Je pense que vous pourriez vous dispenser de poser des devinettes qui n’ont pas de réponse.
Par la suite – et à force de réfléchir – Alice trouva une réponse à la devinette.
Celle-ci:
– Il n’y a pas de différence entre un Corbeau et un Bureau, car :
Quand le Corbeau ouvre le bec, il en sort des Notes.
Quand on ouvre les tiroirs d’un Bureau, il en sort aussi des Notes.

Le Chapelier reprit:
-Si tu connaissais le Temps comme je le connais, tu ne parlerais pas de Lui comme cela.

Une autre interprétation de Gene Kogan :

 

Lewis Carroll a fini par donner la réponse à cette devinette, pour apaiser les tourments de ses lecteurs, dans une nouvelle préface de son livre, bien des années plus tard, en 1896 :

« Parce qu’il peut produire quelques notes, encore qu’elles ne fussent rien moins que claires; et parce qu’on ne met jamais le derrière devant (il faut imaginer un bureau avec un trou pour le plumier, qui effectivement, doit se positionner dans un certain sens, ndlr)».

Il ajoute cependant: «Ceci, toutefois que réflexion faite; la devinette, telle qu’elle fut à l’origine inventée, n’avait pas de réponse du tout.»

On peut aussi noter qu’en anglais, pour dire « parce qu’on ne met jamais le derrière devant », Lewis Carroll écrivit « and it is nevar put with the wrong end in front! ». Pour dire « jamais », l’auteur a écrit « nevar » au lieu de never, car en inversant le mot nevarcela donne raven qui signifie « corbeau » en anglais. Les jeux de mots sont chers à Lewis Carroll !

..•.¸¸•´¯•.¸¸.ஐ Page d'accueil ஐ..•.¸¸•´¯•.¸¸.

▓▒░ PAGE FB ░▒▓