Du 1er au 31 août, je vous propose chaque jour quelque énigme littéraire, histoire de vous faire réviser vos classiques avant de reprendre le collier.

Déposez vos réponses en commentaires. Pas la peine de chercher à copier sur lela voisine. Ils sont modérés (les commentaires… les voisins sont plutôt mesurés, eux) et ne seront validés qu’avec les solutions  qui vous seront données en fin de journée sur la page de l’énigme. Bien sûr, vous ne prenez aucun engagement de jouer tous les jours, mais je procéderai à une remise des prix, début septembre. Tout le monde peut jouer, même si vous ne gérez pas de blog ! Et on peut évidemment juste visiter cette page, pour se divertir, ou s’instruire…

• «.¸¸.¤°´¯`•๓.๔• ´¯`°¤.¸¸.»•

RÉCAPITULATIF DES ÉNIGMES

Énigmes n°1 – Énigmes n°2 – Énigmes n°3Énigmes n°4Énigmes n°5Énigmes n°6Énigmes n°7 – Énigmes n°8 – Énigmes n°9Énigmes n°10 – Énigmes n°11Énigmes n°12 – Énigmes n°13 – Énigmes n°14 – Énigmes n°15

• «.¸¸.¤°´¯`•๓.๔• ´¯`°¤.¸¸.»•

"La crainte de l'adjectif est le début du style", disait Paul Claudel, 
et
Victor Hugo qualifiait l'adjectif de "graisse du style".
Saurez vous rendre, néanmoins, leur adjectif aux titres suivants ?
Épisode 4/4

1 — vilaine
2 — française
3 — écarlate
4 — interdites
5 — prodigieuses
6 — conjugal
7 — ingénieux
8 — secret
9 — jeune
10 — savantes
11 — douteux
12 — inconnu
13 — étroite
14 — dernière
15 — tendre
16 — mauvaise

☆彡.。.:*・☆彡.。.:*・☆彡.。.:*・☆彡.。.:*・☆彡

a – Honoré de Balzac, Le Chef-d’œuvre . . . . .
b – Francis Scott Fitzgerald, . . . . . . . . est la nuit
c – Irène Némirovsky, Suite . . . . . . . . . . . .
d – Yukio Mishima, Les Amours . . . . . . . . .

• «.¸¸.¤°´¯`•๓.๔• ´¯`°¤.¸¸.»•

Source

Demain, on passe à d’autres énigmes…
je vous attends toujours aussi joueurs et enjoués !
LES SOLUTIONS

a.12 –
Honoré de Balzac, Le Chef-d’œuvre inconnu

71hcjcloy4lIntégré à La comédie humaine en 1846, Le chef-d’oeuvre inconnu évoque le lien entre amour et peinture. C’est la rencontre de trois génies, le jeune Nicolas Poussin, Porbus, peintre à la cour d’Henri IV, et maître Frenhofer. Entre eux s’installent l’admiration et le respect. Mais une oeuvre mystérieuse et deux femmes, Gillette et Catherine Lescault, viennent rapidement troubler leurs relations. Passion pour l’art, dilemmes sentimentaux, incompréhension, déception mèneront à leur séparation et à la mort de l’un d’eux.

 

 

b.15 –
Francis Scott Fitzgerald
, Tendre est la nuit

81waslf-8kl« Dick Diver la regardait de ses yeux bleus et froids ; ses lèvres, tendres et fermes, disaient, d’un ton réfléchi et décidé : « Cela faisait longtemps que je n’avais pas vu une fille qui ressemble vraiment, comme vous, à une fleur éclose. » Plus tard, contre la poitrine de sa mère, Rosemary pleurait à chaudes larmes. « Je l’aime, maman. Je l’aime à la folie. Je n’aurais jamais cru pouvoir éprouver un sentiment pareil pour quelqu’un. Et il est marié, et je l’aime, elle aussi… Oh, c’est sans espoir. Mais je l’aime tant ! »  » Années 1920. Rosemary Hoyt est une jeune actrice talentueuse en villégiature à Monte-Carlo. Elle fait la rencontre de Dick et Nicole Diver, un couple incarnant l’image même du bonheur. Tendre est la nuit est l’histoire d’un amour aussi salvateur que destructeur, le chef-d’oeuvre romantique de F. Scott Fitzgerald.

c.2  –
Irène Némirovsky, Suite française

81sfx88kv0lÉcrit dans le feu de l’Histoire, Suite française dépeint presque en direct l’exode de juin 1940, qui brassa dans un désordre tragique des familles françaises de toute sorte, des plus huppées aux plus modestes. Avec bonheur, Irène Némirovsky traque les innombrables petites lâchetés et les fragiles élans de solidarité d’une population en déroute. Cocottes larguées par leur amant, grands bourgeois dégoûtés par la populace, blessés abandonnés dans des fermes engorgent les routes de France bombardées au hasard… Peu à peu l’ennemi prend possession d’un pays inerte et apeuré. Comme tant d’autres, le village de Bussy est alors contraint d’accueillir des troupes allemandes. Exacerbées par la présence de l’occupant, les tensions sociales et les frustrations des habitants se réveillent… Roman bouleversant, intimiste, implacable, dévoilant avec une extraordinaire lucidité l’âme de chaque Français pendant l’Occupation, enrichi de notes et de la correspondance d’Irène Némirovsky, Suite française ressuscite d’une plume brillante et intuitive un pan à vif de notre mémoire.

d.4 –
Yukio Mishima, Les Amours interdites

81ed0dhwczlUn vieil écrivain, Shunsuké, est fasciné par la beauté exceptionnelle de Yûichi, un jeune homosexuel. Shunsuké, dont l’oeuvre est connue, mais déjà achevée, a consacré toute sa vie à l’esprit et à la création. En Yûichi, c’est la liberté du corps, l’esthétique réduite à sa pure apparence physique et à la jouissance immédiate, que le romancier découvre. Yûichi, conscient de sa sexualité, hésite à épouser Yasuko, dont l’écrivain est amoureux. Il se confie au vieillard qui, au terme d’un pacte diabolique, l’incite à se marier. Shunsuké pourra dès lors manipuler le jeune homme comme une marionnette, comme un personnage incarné d’un roman qu’il n’écrira jamais. Sa misogynie déclarée, sa ranceour à l’égard des femmes qui l’ont fait souffrir durant toute sa vie trouvent ainsi un cruel assouvissement. Mais c’est compter sans l’intervention d’autres manipulateurs et surtout croire qu’il peut lui-même échapper à la séduction de Yûichi. Rédigé entre 1950 et 1953, Les amours interdites décrit avec audace et sincérité l’univers homosexuel du Tôkyô d’après-guerre. Mais c’est surtout le roman où Mishima entreprend d’exposer sans fard sa conception de la sexualité, des rapports familiaux et sociaux, et ses théories esthétiques et philosophiques. A propos des Amours interdites, l’auteur devait écrire : «J’ai formé le projet insolent de transformer mon tempérament en un roman et d’ensevelir le premier dans le second.»

..•.¸¸•´¯•.¸¸.ஐ Page d'accueil ஐ..•.¸¸•´¯•.¸¸.

▓▒░ PAGE FB ░▒▓