Devoirs de vacances.14

Du 1er au 31 août, je vous propose chaque jour quelque énigme littéraire, histoire de vous faire réviser vos classiques avant de reprendre le collier.

Déposez vos réponses en commentaires. Pas la peine de chercher à copier sur le/la voisin/e. Ils sont modérés (les commentaires… les voisins sont plutôt mesurés, eux) et ne seront validés qu’avec les solutions  qui vous seront données en fin de journée sur la page de l’énigme. Bien sûr, vous ne prenez aucun engagement de jouer tous les jours, mais je procéderai à une remise des prix, par tirage au sort, début septembre. Tout le monde peut jouer, même si vous ne gérez pas de blog ! Et on peut évidemment juste visiter cette page, pour se divertir, ou s’instruire…

• «.¸¸.¤°´¯`•๓.๔• ´¯`°¤.¸¸.»•

RÉCAPITULATIF DES ÉNIGMES

Énigmes n°1 – Énigmes n°2 – Énigmes n°3Énigmes n°4Énigmes n°5Énigmes n°6Énigmes n°7 – Énigmes n°8 – Énigmes n°9Énigmes n°10 – Énigmes n°11Énigmes n°12 – Énigmes n°13

• «.¸¸.¤°´¯`•๓.๔• ´¯`°¤.¸¸.»•

"La crainte de l'adjectif est le début du style", disait Paul Claudel, 
et
Victor Hugo qualifiait l'adjectif de "graisse du style".
Saurez vous rendre, néanmoins, leur adjectif aux titres suivants ?
Épisode 2/4

1 — vilaine
2 — française
3 — écarlate
4 — interdites
5 — prodigieuses
6 — conjugal
7 — ingénieux
8 — secret
9 — jeune
10 — savantes
11 — douteux
12 — inconnu
13 — étroite
14 — dernière
15 — tendre
16 — mauvaise

☆彡.。.:*・☆彡.。.:*・☆彡.。.:*・☆彡.。.:*・☆彡

a – James Joyce, Portrait de l’artiste en . . . . . . . . homme
b – Georges Simenon, La . . . . . . . . Étoile
c – Molière, Les Femmes . . . . . . . .
d – Léon Tolstoï, Le Bonheur . . . . . . . . .

• «.¸¸.¤°´¯`•๓.๔• ´¯`°¤.¸¸.»•

Source

LES SOLUTIONS

a.9 –
James Joyce – Portrait de l’artiste en jeune homme 

A38569_Joyce-portrait.inddC’est le premier succès achevé de Joyce, terminé vers 1914. Roman autobiographique, l’auteur y raconte son enfance et sa jeunesse à Dublin, son éducation chez les jésuites, ses révoltes contre ces mondes clos, sa libération par la vocation artistique (d’où le titre). Le style va du réalisme brutal à la plus grande poésie, de l’ironie à l’émotion. Joyce y donne avec clarté – ce sont les deux ouvrages ultérieurs, Ulysse et Finnegans Wake, qui passent pour obscurs – sa vision du réel et de l’imaginaire.
Ce roman de formation, document capital sur Joyce, est aussi un grand livre.

 

 

b.16
Georges Siménon – La Mauvaise étoile

91hwsohi3pl« C’étaient des hommes gourmands d’une vie plus large, plus libre, plus belle, et qui n’ont pas hésité à tout quitter pour tenter l’aventure. Autrement dit, c’étaient, dans le meilleur sens du mot, des aventuriers.
Si j’en crois les livres, il en est qui ont réussi.
Eh bien, c’est peut-être de la malchance, mais je n’ai guère rencontré que le reste, les autres, ceux qui n’ont pas réussi, qui ne sont devenus ni des héros, ni des saints, pas même des millionnaires ou des rentiers.
Les ratés de l’aventure, si vous voulez.»

 

 

c.10 –
Molière – Les femmes savantes

Merci Andrea

d.6 –
Léon Tolstoï, Le Bonheur conjugal

41r7hgkbmblLa jeune Katia s’ennuie et rêve d’échapper à l’interminable hiver russe qu’elle passe dans la propriété campagnarde de sa famille. Elle attend avec impatience les visites de Serge, un ami de son père. Peu à peu, il lui semble qu’il éprouve de tendres sentiments à son égard, mais que la différence d’âge l’inquiète. Finalement Serge se décide à la demander en mariage…
L’auteur d’Anna Karénine nous offre ici un magnifique portrait de femme, ainsi qu’une description subtile et cruelle du mariage.

 

 

..•.¸¸•´¯•.¸¸.ஐ Page d'accueil ஐ..•.¸¸•´¯•.¸¸.

▓▒░ PAGE FB ░▒▓

25 commentaires

  1. a – 9
    b – 16 (j’ai lu Simenon grâce à Isa ! J’ai commencé par Le Chat… Excellent !)
    c – 10
    d – 6

    Et aujourd’hui, petit hommage à Molière à travers Les Femmes savantes (une de mes pièces préférées).

    « Faites-la sortir, quoi qu’on die.
    Ah ! que ce « quoi qu’on die » est d’un goût admirable!
    C’est, à mon sentiment, un endroit impayable.
    – De « quoi qu’on die » aussi mon cœur est amoureux.
    – Je suis de votre avis, « quoi qu’on die » est heureux.
    – Je voudrais l’avoir fait. – Il vaut toute une pièce.
    – Mais en comprend-on bien comme moi la finesse?
    – Oh, oh. – »Faites-la sortir, quoi qu’on die. »
    Que de la fièvre on prenne ici les intérêts,
    N’ayez aucun égard, moquez-vous des caquets.
    « Faites-la sortir, quoi qu’on die. »
    « Quoi qu’on die », « quoi qu’on die ».
    Ce « quoi qu’on die » en dit beaucoup plus qu’il ne semble.
    Je ne sais pas, pour moi, si chacun me ressemble;
    Mais j’entends là-dessous un million de mots. »

    A ce soir !
    😉

    Aimé par 1 personne

  2. Portrait de l’artiste en . . . . . . . . homme – jeune A – 9
    La . . . . . . . . Étoile – mauvaise B – 16
    Les Femmes . . . . . . . . savantes C- 10
    Le bonheur … conjugal D – 6
    Léon Tolstoï qui serait condamné maintenant pour violences conjugales autre époque !
    bises et à demain

    Aimé par 1 personne

  3. Et voilà, j’ai choisis parmi les adjectifs disponibles :
    a – James Joyce, Portrait de l’artiste en jeune homme
    b – Georges Simenon, La mauvaise Étoile — heureusement qu’il n’y avait pas’bonne’
    c – Molière, Les Femmes savantes
    d – Léon Tolstoï, Le Bonheur conjugal — ouf, il n’y avait pas ‘parfait’
    Après les orages d’hier et les petites rincées, le ciel est encore tout noir ! Est-il chargé ? je ne vois rien, mais la journée la sera. Est-ce qu’elle sera belle ? dans mon cœur et ma tête : oui 😉

    Aimé par 1 personne

Déposez vos mots ici ! Votre avis est important pour moi !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s