Francesca Yvonne Caroutch, Clameurs nomades

Toi mon sosie dans l’art d’aimer
Indécence de contempler ton sommeil
Sous les résineux hébétés de bonheur
Tu m’enveloppes comme un voile de chaleur
Volupté de l’absence poignante
Fièvre de rencontre
Dans les aromates de la passion

Nous dévorer l’un l’autre
Comme quartiers de lune
Sous le grand artificier en transe

 

Francesca Yvonne Caroutch, Clameurs nomades,
Ed. du Cygne, 2009.

Mon anthologie personnelle (Logo cliquable)

LOGO espace poétique

..•.¸¸•´¯`•.¸¸.ஐ Page d’accueil ஐ..•.¸¸•´¯`•.¸¸.

▓▒░ PAGE FB ░▒▓

 

2 commentaires

Un truc à me dire ? N'hésitez pas, j'adore vous lire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s