Vous dirait-il de jouer ?
  1. Je vous donne l’origine et la signification d’une expression française.
  2. Vous déposez ladite expression en commentaire.
  3. La réponse vous est offerte sur cette même page aux alentours de 20 h.
On tente l'aventure ?
Cette expression argotique des années trente serait empruntée à une expression anglaise du XIX° siècle.
Une première explication vient de gens peu aisés qui, lorsqu’ils recevaient des invités, décrochaient le jambon fumé qu’ils conservaient précieusement, et en partageaient quelques tranches, sans rien en perdre, tout en bavardant.
Une deuxième explication vient des marins qui, lorsque les vivres à bord commençaient à manquer, se voyaient octroyer de petites parts de porc salé. Tout en « mastiquant leur graisse » ils pouvaient grommeler ensemble et se plaindre de leur pauvre condition.

Cette illustration n’est pas complètement représentative

Ah_le_maudit_animal_il_[...]_btv1b8411619t
Source Gallica.bnf.fr

DISCUTER LE BOUT DE GRAS

Voilà une expression qui est populaire depuis les années 1930, mais qui existait probablement auparavant.

Si l’on comprend bien la présence du verbe ‘discuter’ dans une expression qui a ce sens, on a du mal à imaginer ce que vient faire ici le « bout de gras » ?
Bien sûr, cette locution est synonyme de « tailler une bavette » et, pour peu que le morceau de bavette soit bien gras (même si cette ‘bavette’ qu’on taille ici n’a en réalité rien à voir avec de la viande), on peut supposer qu’elle est née d’une simple plaisanterie.

En fait, il faut plutôt y voir un emprunt à l’anglais « to chew the fat » (mastiquer la graisse) qui lui est antérieure (XIXe siècle) et qui a exactement la même signification.
Mais l’origine de cette expression en Angleterre est plus qu’incertaine.
Voici quelques-unes des explications proposées :

Une première vient de gens peu aisés qui, lorsqu’ils recevaient des invités, décrochaient le jambon fumé qu’ils conservaient précieusement, et en partageaient quelques tranches, sans rien en perdre. Ainsi ils discutaient avec les invités tout en mangeant (aussi) la graisse.

Une deuxième indique qu’il s’agirait d’une plaisanterie des cokneys (Lien externe) qui auraient ‘étendu’ le verbe « to chat » (discuter) en « to chew the fat ».

Enfin, une troisième vient des marins qui, lorsque les vivres à bord commençaient à manquer, se voyaient octroyer de petites parts de porc salé. Tout en « mastiquant leur graisse » ils pouvaient bien entendu discuter et, surtout, grommeler et se plaindre de leur pauvre condition.
Or, il se trouve que le sens initial de cette expression en Angleterre avant 1880 était justement « grommeler et se plaindre ». Alors de là à imaginer que cette explication serait la bonne.

restaurant-cochon-de-luxe-logo

..•.¸¸•´¯`•.¸¸.ஐ Page d’accueil ஐ..•.¸¸•´¯`•.¸¸.

▓▒░ PAGE FB ░▒▓