Les Ar’Turbulents, Egon Schiele a gagné !

Souvenez-vous...

Mardi 8 mai, je propose ici, dans le cadre des Ar’Turbulents, un puzzle sur le thème du nu. Lequel s’avère avoir été censuré. Je porte réclamation auprès de la plate-forme gestionnaire des puzzles et ne me prive pas de faire connaître à la cantonade la mesure de prohibition dont, 100 ans après sa mort, Egon Schiele est encore victime.

Mercredi 9 mai, voici le message de que viens de recevoir  :

Hello,

thank you for contacting us.

We have checked the picture and we have reevaluated our decision.

If you have any questions do not hesitate to contact me.

Best regards,

Lucie Vlckova

Ce que Go*gle a traduit :

Bonjour,
Merci de nous contacter.
Nous avons vérifié l’image et nous avons réévalué notre décision.
Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me contacter.
Meilleures salutations,
Lucie Vlckova

L’opprobre est donc réparée, et si le coeur vous en dit, vous pouvez accéder à ce puzzle (clic) et en assembler les pièces. Mais c’est dommage le suspense est levé !

PUZZLE

Sans titre 5FACEBOOK

23 commentaires

  1. Ah, tout de même ! Je te rejoins sur le fait que les réseaux sociaux (et le cinéma) sont saturés d’images de violence en tout genre, sans parler de la chosification du corps des femmes, et là, ils jouent les gazelles effarouchées devant une oeuvre d’art. Hypocrisie de la société, surtout américaine.

    Aimé par 2 personnes

    1. le marie, le marié ? (Si toi aussi tu te mets à ergoter sur les accents qu’on ne voit pas bien !)
      « Contrairement à l’idée répandue, les cons ne sont pas réformables ; les campagnes de prévention ou les actions pédagogiques n’ont pas de prise sur eux. Une seule chose peut les amener non pas à changer, mais du moins à se tenir tranquille : la peur. Je veux qu’ils sachent que je les surveille et que le temps de l’impunité est révolu. Je compte à mon actif cent quarante meurtres de cons ».
      Un petit roman bien sympathique, qui donne des envies d’ailleurs (un monde sans con) et/ou des envies tout court (de meurtres par exemple…). » Mort aux cons de Carl Aderhold

      Aimé par 2 personnes

  2. Ah, quand même ! Quand je vois toutes les horreurs qui sont publiées à longueur de journée sur les réseaux sociaux et que l’on censure une oeuvre d’art, je me demande si tout tourne rond…

    Aimé par 3 personnes

  3. C’est bien, mais … il reste malheureux qu’il faille se justifier pour faire lever la censure. Une preuve peut-être que l’art dérange, et n’a donc rien perdu de sa raison d’être …

    Aimé par 4 personnes

Un truc à me dire ? N'hésitez pas, j'adore vous lire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s