Les Ar’Turbulents : le mois du Nu

Puisqu’avril s’en va, l’on s’autorise à se découvrir de tous les fils… (y compris ceux que l’on a à la patte ?). Je déclare ouvert le mois du Nu, parfaitement, mais tout à fait involontairement, en phase avec le thème de l’Agenda Ironique et Maïalique de Madame Valentyne/La Jument Verte.  Nous nous en tiendrons au nu artistique, bien sûr.

Sur une suggestion de Carnets Paresseux, je vais reprendre de cadre du puzzle de naguère ; mais je vais le pimenter de quat’z’erreurs que vous devrez retrouver incontinent après avoir assemblé les quarante cinq pièces ci-dessous chamboulées.

 

PUZZLE

Vos recherches s’en compliqueront un peu plus, puisque vous devrez :

— Identifier l'artiste (1780 - 1867).
— Donner le nom de cette oeuvre (1814).
— Débusquer les quatre détails que j'ai subrepticement estompés.

Ce soir, vous trouverez les réponses ici, avec l’histoire de cette toile et de son auteur. Bon jeu !

Sans titre 5FACEBOOK

 

 

24 commentaires

    1. Je te rends ton œil, en espérant que tu ne lui as pas fait mal ! 😉 C’est tout bête, ce jeu : il s’agit d’un puzzle à reconstituer et d’identifier l’artiste et le nom de l’oeuvre (il n’y aura plus le jeu des z’erreurs concomitant).
      Merci de ta visite… et peut-être à mardi, pour un nouveau puzzle ?
      Bises, Soene

      Aimé par 1 personne

      1. Oui, séparant le Paris d’alors du ci-devant village de Clichy, elle s’appelait porte, place ou barrière de Clichy, et participait du mur des Fermiers généraux ; elle fut furtivement nommée barrière Fructidor.
        étonnant, non ?
        🙂

        Aimé par 1 personne

  1. Ah ben c’est commode pour les comparaisons sur un petit ordi portable, et je passe sur le flou ;
    Mettre face à face les deux images c’est assez coton. Sinon toujours en cure à Vittel et je ne bois que de l’eau..;
    Primo Jean Baptiste Ingres, ça c’est cadeau
    Deuxio La grande Odalisque peinte en 1814 (cent ans avant la déclaration de guerre)
    Tertio : il manque un bracelet – un motif à gauche du rideau – la pipe est éteinte mais je cale sur le quatrième.
    Et si tu es sage et bien je t’envoie tout à l’heure ma dictée…
    avec le sourire

    Aimé par 1 personne

  2. J’avais bien reconnu La Grande Odalisque de Monsieur Ingres (son nom est inscrit sur la toile !)

    Heureusement qu’il n’y a QUE quatre zerreurs à dénicher ! Avec le quadrillage en moins, c’est moins aisé (il n’a pas pensé à ça, le Paresseux, hein !). Allons-y :

    – le petit bracelet fin,
    – un motif sur le rideau,
    – le contenu de la pipe (?),
    – et… je sais pas… (pas sûr que je revienne…).

    Bisous !

    Aimé par 1 personne

  3. J’ai assez vite pensé qu’il s’agissait de la Grande Odalisque d’Ingres mais pour m’y retrouver dans le corps rose, et les aplats noirs, j’ai mis 9’30, un record de lenteur digne d’un grand paresseux. J’ai vu que tu as subtilisé des bracelets et puis, par une fausse manœuvre, j’ai enlevé mon puzzle et pf… tout a disparu ! Paf d’un coup ! Bonne journée sans travail, l’Ecrevisse.

    Aimé par 1 personne

Un truc à me dire ? N'hésitez pas, j'adore vous lire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s