Vous parle-t-il, cet incipit ? Il est extrait de ce roman

3423-le-dimanche-des-meres-de-graham-swift_5795219

Pour les étourdis, les nouveaux arrivants, allez donc faire un tour par là, pour mieux comprendre ce dont il est question. Non, non, ce n’est pas un ordre ! C’est juste un bon conseil !

Chacun.e planche jusqu’à dimanche (le 22 avril, à 20 h 02).

Ensuite,  JoBougon/L’impermanence n’est pas un rêve et moi, nous nous chargeons de vous patchworker tout ça…

À propos de patchworking… qui prendra la suite de Valentyne/La Jument Verte qui va assurer l’incipit du 26 avril ?

On a le droit, voire le devoir, de s’investir. On a le droit, voire le devoir, de redoubler. Clin d’œil à tous et à toutes… Je vous livre le témoignage d’Anne à propos de son premier patchworking (et sans doute pas de son dernier) :

C’est amusant à faire. J’ai bien aimé.

Merci à toutes et tous de faire vivre ce blog grâce à vos passages, vos messages, vos participations. J’aime beaucoup.

ESCRIVAILLEURS GIF

Anne de Louvain-la-Neuve – JoBougon/L’impermanence n’est pas un rêve – Carnets Paresseux – Valentyne/La Jument Verte – Bibliothèque de Bracieux – 

 

 

 

ACCUEILlogo-facebook-1