Connaissez-vous cet homme ?

xl_malraux
© Marc Chagall, Le plafond du Palais Garnier, détail

Ce n’est autre que le commanditaire de l’oeuvre monumentale qu’a réalisée Marc Chagall, en 1963 : André Malraux, alors Ministre de la Culture, décide de faire appel à un artiste contemporain pour imaginer un nouveau plafond, parce qu’il trouvait que l’œuvre plus classique signée de Jules-Eugène Lenepveu (1819-1898), grand prix de Rome, réalisée en 1872 et intitulée « Les muses et les heures du jour et de la nuit« , était tristounette.

xxl_me0000054023_3
Jules-Eugène Lenepveu (1819-1898), Les muses et les heures du jour et de la nuit.

Réalisé en un an, ce plafond rassemble tout ce qui « fait » Chagall : couleurs, foisonnements de personnages ailés, de fleurs, d’instruments de musique… Il mettra un an pour le concevoir.

La fresque rend  hommage à quatorze compositeurs et à leurs œuvres. Moussorgski, Mozart, Wagner, Berlioz, Rameau, Debussy, Ravel, Stravinski, Tchaïkovski, Alfred Adam, notamment.

Cliquez sur l’image ci-dessous pour découvrir leur emplacement sur la fresque et écouter un extrait de l’oeuvre.

OEUVRE
Marc Chagall, Le plafond du Palais Garnier, 1964

Marc Chagall, aidé par Roland Bierge, Paul Versteeg et Jules Paschal, a su entrer dans l’histoire de l’art et de Paris: un exploit quand on considère son âge avancé : il avait 77 ans lors de la réalisation du plafond de l’Opéra Garnier. Et un exploit désintéressé, qui plus est : enthousiasmé par l’ampleur de la tâche et l’empreinte qu’elle laisserait au monde, Chagall n’a perçu aucun salaire pour son œuvre !

Le jeu des sept erreurs

Voici l’emplacement des détails que j’ai estompés pour le jeu de ce matin.

OEUVRE SOLUTION

ACCUEILlogo-facebook-1