Ar’Turbulent, Les sept erreurs

Estelle/L’Atelier sous les Feuilles, qui est en charge de l’Agenda Ironique ce mois-ci, m’a donné envie de rebondir sur sa proposition d’écriture et de consacrer ce mois d’avril à l’oeuvre de Marc Chagall.

Voici ce qu’elle suggère

Je vous propose donc de vous mettre dans la peau d’un poisson et de vous appuyer sur l’univers si particulier de cet artiste (en utilisant tout ou une partie de du tableau Le cirque bleu ou bien son œuvre en général) et de le combiner au vôtre pour nous faire rêver !

Dès à présent, vous pouvez, comme moi, commencer à faire le tour de votre bocal pour trouver quelque idée de récit ironique (ou onirique, ou poétique, ou loufoque, ou pas). Mais puisqu’il est question de l’univers de Marc Chagall, je vous invite à le découvrir ou redécouvrir en participant à ce jeu auquel nous nous sommes amusés au moins une fois dans notre vie (dans la salle d’attente du médecin, du dentiste, chez le coiffeur…).

Le jeu des sept erreurs

Voici la reproduction d’une oeuvre de l’artiste.

 

LE CIRQUE 1956
Marc Chagall, Le Cirque, 1956

 

Et voici la même oeuvre, privée de sept détails. Les trouverez-vous ?

 

LE CIRQUE 1956.2

Je vous invite à laisser vos réponses en commentaire,
et à découvrir la solution à 20 h.

Bon jeu… et puis, n’oubliez pas de faire des tours de bocal et de chercher, sous les graviers, des idées pour l’Agenda d’avril.

ACCUEILlogo-facebook-1

16 commentaires

  1. alors j’ai trouvé la tête au milieu, le violon au milieu avec un oiseau , l’ombrelle au fond, une poule ou un oiseau dans le coin droit, dans le coin gauche une couette jaune , un ballon rouge entre les pieds d’une danseuse. Cela doit faire sept…
    avec le sourire et vive le nouveau jeu auquel je suis bien meilleure en rapidité qu’en puzzle…

    Aimé par 2 personnes

  2. 1) Le personnage central en bas (qui lève les bras) a perdu sa tête.
    2) Le petit personnage en haut à gauche a perdu son ombrelle.
    3) Le danseur qui a la tête à l’envers a perdu sa tête !
    4) La jeune fille en jaune à droite a perdu son violon.
    5) En bas, à gauche, il manque une main.
    6) L’oiseau au corps de violon a disparu (en bas à gauche).
    7) Je sèche ! Si, peut-être… le tableau du bas manque de couleur, d’éclat !

    Avec tous ces détails manquants, Carnets pourrait nous conter une petite histoire sympa !

    J’adore CHAGALL ! Merci Martine !

    (et n’oublie pas de publier mon commentaire !).

    Aimé par 1 personne

Déposez vos mots ici ! Votre avis est important pour moi !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s