Cela vous dit-il de jouer avec les mots ? Et avec des prénoms qui datent que vous ne donneriez pas à votre progéniture quelle que soit la punition que vous voudriez lui infliger.

 

On a le droit de bidouiller jusqu’à dimanche soir et lundi je publie le florilège de nos loufoqueries réunies.

En cas de doute sur la manière de vous y prendre, une douce pichenette sur le smiley vous conduira à la règle du jeu.

tête de page