Je mets Gaëlle Josse à l’honneur, cette semaine, avec l’incipit de son dernier roman

Une longue impatience

Ces quelques lignes, toutes simples, déchaînent en moi une foultitude d’images, de scénarios probables ou improbables…

En vous aussi, peut-être ? Alors ? On partage ce flux d’imaginaire en poursuivant ces phrases à notre gré ?

Si nous sommes suffisamment nombreux (ce qui ne fut pas le cas la semaine passée), je tenterai une compilation la plus cohérente possible de nos contributions respectives. Et je vous livrerai, mercredi, la suite de cet incipit, le résumé éditorial du roman et la bio/bibliographie de l’auteure, que vous aurez peut-être envie de découvrir plus avant.

Vous disposez de trois jours, jusqu’à dimanche 25 février de l’an 2018, à 20 h, pour confier secrètement vos propositions en commentaire de ce billet. Pour les nouveaux arrivants, ce n’est pas compliqué, le règle du jeu, c’est par là.

Nous sommes le 22 février, il est 00:00 h… à vos plumes, souris ou autres claviers ou dictaphones ! Je compte sur vous !

role-ecrivain-public

PatchcathValentyne/La Jument VerteLydia/Mes Promenades CulturellesCarnets ParesseuxJulien/Le FictiologueMartine/Écri’TurbulenteCléa Cassia/M.É.A.N.D.R.E.S.