C’est le début d’une dystopie que je propose cette semaine. Il s’agit de l’extrait d’un roman de littérature jeunesse.

Le Passeur de Lois Lowry & Frédérique Pressmann.

Que vous inspire cet incipit ? Comment le poursuivriez-vous ?

capture2bde28099ecc81cran2b2015-03-022bacc802b14-13-13

 

Jusqu’au dimanche 17 décembre, à 20 h, vous pouvez contribuer. Attention à la règle du jeu qui vous demande de la concision dans vos propositions.

On était presque en décembre et Jonas commençait à avoir peur. Non, ce n’est pas le bon mot, pensa Jonas. La peur, c’était ce sentiment de nausée profonde quand on pressentait que quelque chose de terrible allait arriver. C’est ce qu’il avait ressenti un an auparavant lorsqu’un avion non identifié avait survolé la communauté à deux reprises. Il l’avait vu les deux fois. Jetant un coup d’œil vers le ciel, il avait vu passer l’appareil effilé – presque flou à la vitesse à laquelle il volait – et une seconde après il avait entendu la déflagration qui avait suivi.

 

banner-eucys-participants_big

À ce jour (16/12/2017)

Julien Hirt/Le Fictiologue, Lydia/Mes Promenades Culturelles, Carnets Paresseux, Patchcath, Martine/Écri’Turbulente, Face de Citrouille,

ACCUEILlogo-facebook-1