Bientôt la fin de l’année et en ce quasi-mois de décembre 2017, Les Narines des crayons et Anne de Louvain-laNeuve ont été désignées pour présider l’Agenda ironique du mois.

Quelques suggestions pour le moins sibyllines assortissent les consignes d’écriture :

« Cotillons – Flonflons – Couic. »
Et ce collage... fièrement revendiqué par Madame Anne !

agenda-ironique-nov-2017

Je les cite :

Laissez-vous aller, amusez-nous, amusez-vous et tentez de plonger dans le monde qui vous est proposé avec cette image. Inspiré par un chapeau melon et des bottes de cuir ? Votre texte, en prose, en vers, fable ou nouvelle devra comporter cette phrase : « Nom d’une pipe en boite, il ne faut plus prendre les parapluies pour des sirènes! ».

Votre texte sera de-ci, de-là, parsemé de quelques mots complètement inventés, de déclinaisons alambiquées ou de situations invraisemblables. Et, cerise sur la maréchaussée,  c’est que nous aimerions beaucoup, mais alors beaucoup, en plus de tout ça, qu’il soit présenté sous forme de lettre. Oui, une lettre (anadiplose pour ceux et celles qui nous suivent) !

J’ai aussi l’honneur de vous dire qu’un texte a déjà été récolté pour ouvrir cette compétition sanglante. Comme annoncé au propriétaire lui-même, il s’agit de la Patte dans l’Encrier qui avec sa non-écriture du mois précédent, est le tout premier à rejoindre les encore non-participants de cet agenda ironique qui n’avait pas encore été lancé. D’autant que vous verrez, il est complètement dans un non-sujet. C’est donc une non-tricherie. Je reconnais avoir reçu une certaine non-somme dans un paradis fiscal que je ne nommerai pas et pour lequel certains enquêteurs enquêtent ! Mais je me tais, car ma moitié de Narines n’en sait rien.

À vos souris ! Et souriez, que diable, vous n’êtes pas filmés !

Vous avez jusqu’au 18 décembre. C’est court mais fêtes obligent ! On tentera de clôturer avant le 30.

Y’a plus qu’à ! 

ACCUEILlogo-facebook-1

 

Anne de Louvain-la-Neuve

Bientôt la fin de l’année et en ce quasi-mois de décembre 2017, Les Narines des crayons et moi-même avons l’honneur de présider l’Agenda ironique du mois. Je laisse ici la parole à ma coéquipière : « Cotillons – Flonflons – Couic. ».

View original post 730 mots de plus