Les Bougon Macabre, on descend de l’arbre [à chat]

s-l300La Patte du Chat est restée coincée dans l’Encrier ! Alors nous avons décidé de le consoler en lui accordant la première place parce que nous sommes sûrs que ce-qu’il-n’a-pas-pu-écrire et que-nous-n’avons-pas-pu-lire est d’une qualité avérée. Son non-texte a pulvérisé tous les autres ! Merci à lui de nous avoir donné tant de plaisir de non-lecture.

 

DIVERS
Talonné il est par Les Narines des Crayons et l’Écrevisse (votre servitrice-qui-vous-remercie-infiniment-et-éternellement-de-votre-reconnaissance)… Talonnées elles sont par celles et ceux qui sont sur leurs talons qui sont talonnés par ceux qui sont sur leurs talons. Bref on va pas être chiche : tout l’étalon a gagné (ce n’est pas La Jument Verte qui dira le contraire)

Il faut que je rende mon clavier tablier : c’est aux deux-vainqueuses (elle & elle) que je confie la belle tâ[a]che-de-thé-sur-le-tablier-clavier qui s’y est déposée pendant que j’œuvrais à gérer nos extravagances aussi généreuses que farfelues.

2017-08-16_14h18_31 PIZZAIOLO
Un duo de choc à n’en point douter, à moins qu’elles ne conciliabulent-tintinnabulent-comme-les-clochettes-de-Noël-vive-le-vent-vive-le-vent entre elles de la jouer solo.
Allez, Mesdames, au boulot ! 
Cogitez, cogitez !!! 
Faites-nous-vous plaisir !

ACCUEILlogo-facebook-1

34 commentaires

  1. Ayant pris un cachet, ayant omis de cocher, en prit un second, le con…

    Émile dormit d’un trait une nuit puis l’autre,

    Dans les rêves pelotonné, tonner n’entendit même pas,

    Le ciel grondait son mécontentement.

    Au matin du 20, en vain se hâta, couperet était tombé, bétonné le vote,

    Tous les textes déposés, le sien hors-délai.

    Dévolu succès s’échappait, sûrement chapardé,

    Par quelque oiseau, oiseux dodo facétieux, des cieux revenu pour voler pitance. Tant pis !

    L’agenda révolu, son rendez-vous raté, ne produirait ce mois. Émoi et déception.

    Se baladait, maugréant quand vit nouvelle, vie nouvelle,

    Était récompensé, flemme bien pensée lui valait honneur, prouvant qu’éloge n’attend pas le nombre des ratés !

    Aimé par 4 personnes

  2. Donc, ici, devant vous toutes-tous, talents confirmés et vérifiés, j’accepte cette récompense gagnée de haute non-lutte et au prix de nombreuses non-nuits-de-longue-insomnie passées à non-réfléchir et non-imaginer ce non-texte que j’ai vraiment craint de non-non-finir à temps !!
    Longue vie ( au moins 31jours) à l’agenda « Narines-dans-les-Louvain» de Décembre !!!

    Aimé par 3 personnes

  3. Hey mais chère Anne, keskonfait? (Petits smileys avec une goutte de transpiration parce que c’était pas prévu, cette histoire là!) On s’écrit un mail ce soir pour préparer décembre ensemble?
    Et puis merci et Bravo l’écrevisse!
    Et puis le Chat, non-écrire Avec ce talent là n’est pas donné à tous les félins. Sacrée patte! Le mien de chat, ce qu’il n’écrit est toujours nul!

    Aimé par 3 personnes

    1. Merci à toi & ô z’ôt participants… Visiblement L’Z’Émile n’a pas inspiré tout notre confrérie de vaillants écrivailleurs ! Je suis sûre qu’Anne et toi allez rallier et relier tous nos Z’ordis de belle manière !
      À très vite 😀

      Aimé par 3 personnes

  4. Si seulement L’z’émile s’était inspiré de la Patte pour nonécrire, je suis sûr que je nonlirais ses Nonbougons avec plus d’enthousiasme 🙂
    Bravi l’écrevisse, bien joué la Patte, et au boulot les Narines de Louvain et les CrayonNeuves.
    et les autres itou, bien sûr !

    Aimé par 4 personnes

  5. Ben ça, je ne m’y attendais pas : merci les votants ! On n’a pas gagné la coupe Davis mais c’est égal, là, je me sens tout chose. Bon, c’est pas tout ça mais c’est à la patte d’organiser un non agenda ironique, non ? Hein, Clémentine que c’est pas nous qu’y sommes mais lui qui est !

    Aimé par 2 personnes

  6. Pour l’avoir non-lu, je dois dire que ce non-texte de chat, coincé qu’il est d’une patte dans son encrier, mais qui va descendre de l’arbre, virgule, n’a pas fini de faire un sérial succès.
    Bravo nous, participants, bravo toi, organisant cet arbre impeccable, et en emboîtant le pas de la brouette dans laquelle les feuilles de cet automne s’entassent, vive décembre en crayons et collages. Anne et Narines, le duo du bout d’an 2017, je subodore que ça va pétiller allègrement.

    Aimé par 3 personnes

J'apprécierais de lire votre avis sur cette publication !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s