Agenda Ironique, Les « Bougons Macabres »

Avec la complicité de Carnets Paresseux, assaisonné d’un quelques uns de mes grains de sel, voici le thème de novembre de l’Agenda Ironique dont je suis la conservatrice.

Votre texte devra être écrit en utilisant la figure de style de l’anadiplose qui consiste à répéter le dernier mot d’une proposition ou d’une phrase au début de la proposition ou de la phrase suivante.

Je vis ce beau Lyon, Lyon que tant je prise.
Du Bellay, Les Regrets, Lyon

Il y a anadiplose 
car le mot Lyon est répété 
dans deux propositions différentes, 
séparées d’une virgule.

Voici ce qu’il faut mettre sur votre métier à tisser les mots :

Emile, apprenti écrivain, rêve devant son assiette vide et sa page blanche à un très gros livre qui lui apporterait gloire et richesse. La solution lui apparaît : vitupérer et morigéner la société ousqu’il n’arrive à faire son trou, occasion rêvée pour répandre sa mauvaise humeur et ses appétits d’affamé un poil libidineux, tout en lui tricotant, par contraste, une image de parangon de vertu réformatrice.
Au matin, il découvre sur son papier l’arbre généalogique ci dessous, qui recense tous les hommes puissants qu’il rêve être et les femmes voluptueuses qu’il désire.
DIVERS
Arbre généalogique des « Bougons Macabres »

Vous avez jusqu’au 19 novembre inclus pour bougonner tant que vous voulez (n’oubliez pas de glisser l’adresse de vos ratiocinations en commentaire de ce billet).

banner-eucys-participants_big

02/11/2017 :  La Licorne ouvre le bal par une bourrée Auvergnato-Transylvaine qu’elle marie avec un Bot tánc / Jocul cu bâtă Transylvano-Auvergnat. Allez lire vous comprendrez ! Pour les ceusses à l’inspiration fertile et dynamique, elle propose un autre jeu d’écriture ici. Quand je vous dis d’aller lire !

03/11/2017 : Jobougon se lance dans l’aventure en proposant l’agenda Pénélopédique et Cyclopédique des Bougons-Macabres et relate avec un brio tout à fait Zolapédique l’étrange relation sororale entre Cyclopédie et Pénélopédie Bougon-Macabre. L’une étant d’un naturel bougon, l’autre de caractère macabre. Ça vaut le coup de jeter un coup d’œil !

capture2bde28099ecc81cran2b2015-03-022bacc802b14-13-13

Et puis, comme de coutume, du 20 novembre au 26, nous applaudirons toutes nos créations et nous choisirons l’agendiste de décembre !

Faites chauffer les claviers !

ACCUEILlogo-facebook-1

 

47 commentaires

  1. https://lesnarinesdescrayons.wordpress.com/2017/11/11/les-bougonnements-de-therese/

    Chère Écrevisse, n’étant pas coutumière des rivières (les narines n’y sont pas trop à leur aise en général), je ne suis pas bien sûre d’avoir saisi la consigne que tu nous as donnée depuis ton caillou turbulent. Ceci étant, je me suis bien amusée, et c’est ce qui compte non? Alors merci et voici mes bougonnements!

    Aimé par 2 personnes

  2. Madame Cyclopédie a frappé et Taurus, tapi dans son tipi, se tient coi coincé dans son tutu. De retour des montagnes, là ousqu’il y a des vaches à pis et des moutons sans cloche, on va voir ce qu’on va voir dans les semaines zà venir mais ça me semble un super sujet et j’ai tout compris parce ce que je ne comprends pas toujours mais ici oui ce me semble et c’est pourquoi, muni de mon entendement, je vous salue, l’Ecrevisse, c’est entendu.

    Aimé par 3 personnes

  3. Bon jour,
    Les commentaires sont aussi minés que la consigne. En fait je suis comme Laurence Délis : »la figure de style c’est ok, mais pour le reste j’ai pas tout compris »
    Mais bon, je repasserai avec chemise sans les mains, mains aux fers et fer au chaud 🙂
    Max-Louis

    Aimé par 1 personne

    1. La consigne ?
      Revisitons Zola, son oeuvre, ses personnages… à la sauce gribiche, chimichurri, hollandaise, au poivre, béarnaise, pesto, moutarde, mayonnaise, grand veneur, américaine… La sauce de l’agenda, quoi…
      Je pouvais pas faire autrement après Verlaine 😉

      Aimé par 1 personne

  4. Tiens ! Une bougonnade. Une bougonnade macabre, avec des feuilles qui tombent de l’arbre, avec un arbre dont les racines sont en terre, dans une terre fertile, avec des squelettes qui sortent de leur sol fertile et viennent lire la nuit les feuilles qui tombent dans le tombeau.
    C’est râlant tout ça.
    J’ai cherché la feuille qui porte mon nom mais elle est où ?
    Attention, si dans deux minutes elle n’est pas retrouvée, je râle.
    Les Bougons Macabres, pfff ! Pfff, et puis quoi encore ?
    Signé : jobougon, arrrrière arrrrière arrrrrière petite fille de JackBougon l’éventreur, KnockBougon chirurgien raccommodeur, MélusineBougon et OriandeBougon, déléguées à la magie.
    Non méééhhh !
    Qui c’est qui a pondu un sujet pareil ???!!!
    Bon, je vais voir ce que je peux faire.
    Pfff

    Aimé par 4 personnes

    1. Laurence… en lisant les commentaires déjà présents, peut-être pourras-tu entrevoir ma/notre non’intentioncachée et laisser courir germer ton fantastique…

      On dirait que c’est un peu comme notre jeu de l’incipit… sauf que c’est toi qui écris le Zola nouveau….

      Aimé par 2 personnes

Répondre à 1pattedanslencrier Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s