[ici l’épisode un]

Deux : Ginette

 

Ginette ? Mais c’est qui ?

Ils se regardent, déconcertés. Jamais entendu parler de celle-là ! Ils supputent.

Le calme n’a duré qu’une nuit. Dans la journée, en général, ils se tiennent tranquilles ; pas le choix, vraiment, puisque c’est moi qui mène le ballet en cuisine. Le balai aussi. Il y a en même qui râlent parce que je les réveille en ouvrant la porte du placard, que je les bouscule en choisissant l’un ou l’autre d’entre eux. Et puis, je me réjouis de les avoir inquiétés en mettant Ginette en scène. Je les entends qui chuchotent : « Ginette ? Mais c’est qui ?» ; certains ont même le courage de me le demander directement. Mystère et boule de gomme, leur réponds-je [à récurer] en riant…

boule de gommeAh, les boules de gommes ! Savez-vous qu’elles sont épicées ? Si si… Elles sont faites avec de la poudre du Père Limpinpin !  Voulez-vous que je vous raconte l’histoire de Limpinpin ? Non ? Ah bon ! Pourtant vous auriez pu connaître les mystères de ses épices. Vraiment non ? Tant pis ! Mais toutefois… vous pouvez lire sa biographie ici.

Ginette ? Mais c’est qui ?

Il va falloir qu’ils patientent jusqu’à l’arrivée de leur conciliatrice.

En attendant, je me prépare un thé. Un Chaï, un Assam. Mais son secret (détenu par les amis qui l’ont créé), ce sont justement les épices qu’ils mélangent avec les feuilles noires. Je les cite : « Un mélange traditionnel Indien : morceaux de cannelle, de poivre, de clous de girofle, de cardamome, de gingembre, de fenouil ». Un pur délice !

Mais j’entends frapper à la porte. Des légers coups, discrets… J’entrouvre : six flacons sagement alignés au bord de l’étagère.

— Pour vous servir, Madame… Mais c’est qui Ginette ?

Je décide donc de lever un bout de voile :

— Ginette ? C’est une dame…

— … Ça on s’en doute !

— …Une dame… qui connaît des super recettes…

Je les vois frétiller d’aise : elle va les aider à préparer le menu du 23 pour l’Agenda ironique !

— Elle va venir bientôt ?

— Elle est déjà là… dans la salle de bain !

— Dans la…

— … Dans l’armoire de la salle de bain.

— … Dans l’ar…

— … moire de la salle de bain, oui.

— Mais dans cette armoire, il n’y a pas d’épices ! D’abord, les épices, c’est nous et on est dans le cagibi de la cuisine.

Monsieur Poivre (Pierre, pas Patrick) se fraye un passage et déclare solennellement :

— Ne bougez pas ! Je vais la chercher ! Ginette ! Ginette ! hurle-t-il, nous avons besoin de vous !

armoire-a-pharmacie-l-30-cm-imitation-metal-genoaPrudemment, il entrouvre la porte. Le ramdam qui sort de l’armoire de la salle de bain est au moins aussi effervescent qu’un comprimé de hourvari.

Il referme vite la porte ; le voici qui revient, plus empourpré que le piment vert du Bouthan.

— Raconte, s’impatientent les épices ! Qui as-tu vu qui t’aie fait un tel effet !

piment-vert-Bhoutan-M-Cambornac.jpg

— Dans dans dans l’ar…moire de la salle de bain, il y a des fla…cons de trisilicate anhydrique de magnésium,de quadrisulfogaiacolate de potassium, de glycérohydrato monoamoniacal, de bichlorhydrate milenicophysidal, d’orthodioxybenzenotocophérol, de cresoxipropanediol (en ampoule), d’aminophénisulfonacophétamide, d’hexachlorocyclohexanysculoside, d’acitalmine isopropyl orbiturique, d’etabenzyl amoniocodiphosphorique, d’acetylameniphenylarcinazole, de cresoxipropanediol (en capsule)…

— Mais Ginette ? C’est qui ? Tu l’as vue ?

 

à suivre, ici

ACCUEILlogo-facebook-1