Louis Ratisbonne, L’écolier et le ver à soie

Heureux le papillon qui,
Libre dans l’air, vole !
Disait un écolier ennuyé de l’école.
Sans trêve et sans repos
Travailler, travailler :
Voilà mon sort à moi,
Malheureux prisonnier ! »
Et s’adressant au ver à soie :
« Comment peux-tu filer
Toi-même ta prison ? »
L’insecte répondit :
« J’y travaille avec joie,
Car j’en sors papillon. »

 

Louis Ratisbonne (1827-1900)

 

ACCUEILlogo-facebook-1

3 réflexions sur “Louis Ratisbonne, L’écolier et le ver à soie

Vos commentaires sont bienvenus et appréciés, et vous n'êtes pas obligés d'avoir un blog pour en déposer. La modération est activée, mais je les publie tous, après lecture.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s