DIVERSPetit rappel : le 3 septembre, c’est demain.

Mais pas de panique !
On a encore le temps d’écrire 5 phrases maximum
qui pourraient faire écho à l’incipit suivant. 

La règle du jeu est ici.
Comme aimait à le raconter par la suite Anna Markovna, Simka avait échoué dans cette maison de Moscou au cours d’une vague de peuplement d’avant-guerre. Un charretier l’avait déchargée — efflanquée, le nez long, ses bas tire-bouchonnés sur des jambes fluettes et de grosses bottines d’homme aux pieds — et il était reparti en hurlant des jurons.

Ludmila Oulitskaïa, Les pauvres parents

À vous… jusqu’au 3 septembre à 20 h. Pour l’instant, une seule proposition m’est parvenue.

 

ACCUEILlogo-facebook-1