Incipi’Turbulent, compte à rebours

Bonjour ! Nous sommes le 19 août 2017 ; il est 8 h.

Il vous reste précisément  129 600 secondes pour participer au jeu.

Cinq l’ont déjà fait ! Venez apporter vos mots à l’édifice !

La règle du jeu est ici.

L’incipit proposé, cette semaine, est celui de LA CAPITANA de Elsa Osorio.

Sigüenza, septembre 1936.
Personne ne le lui a demandé, personne n’y aurait songé ; pourtant Mika est là, dans la nuit noire, elle monte la garde sur la colline, comme d’autres dans la campagne et aux abords de la ville de Sigüenza.

ACCUEILlogo-facebook-1

20 réflexions sur “Incipi’Turbulent, compte à rebours

    1. Oui, c’est normal ! Demain sera publiée la compilation de tous les textes proposés ; 10 participations ! C’est super chouette ! Et demain aussi, un nouvel incipit pour une nouvelle aventure d’écriture collective !

      J'aime

  1. Bon lundi Martine,
    Ok, j’ai raté le jeu, je n’étais pas chez moi, mais en plein retour. J’écrirai tout de même pour le jeu une petite suite pour moi-même.
    A propos, dans la proposition de ton texte, tu avais écrit cinq phrases. Je ne les vois pas. Note que je ne vois pas très clair ce matin, ni hier, ni avant-hier. 😉
    Bises et merci pour ta réponse.

    Aimé par 1 personne

  2. Bonsoir
    Voici une suite à ma façon. Amitiés.

    « Combien de fois a-t-elle été tentée de les suivre, ces hommes et ces femmes, ces villageois qu’elle connaît depuis l’enfance. Il y a Miguel qui toujours saluait sa grand-mère, lui rapportant des nouvelles de la grande ville; et puis Espéranza, faisant si bien tournoyer la robe aux volants rouges, avec qui elle a appris le fandango; et puis Ramon, toujours en train de soigner les oliviers, chez ses patrons, à surveiller le temps de la cueillette, et cette huile dorée s’écoulant du pressoir. Elle a grandi parmi eux; aujourd’hui, ici, dans la nuit sans lune, elle est avec eux. »

    Aimé par 1 personne

  3. Je joue je joue, je viens juste de lire le règlement !!! 😀 Voici mes deux phrases :
    « Pour relâcher la tension qui endolorit ses muscles, Mika se prend à rêver que Don Quichotte va repasser par ici, qu’il parlera au curé comme autrefois. Il faut que la cathédrale de Siguenza soit leur château-fort, leur étoile dans la nuit. »
    Voilà, excellent ce jeu ! Il me rappelle de longs dimanches d’automne, il y a longtemps ! 😆 Bisous ma Tine !

    Aimé par 1 personne

    1. Alors, j’ai anticipé sur l’automne 2017… Contente de te retrouver dans ce jeu 😀 Et ce que j’ai trouvé assez extraordinaire, dans les propositions qui ont été faites, c’est que toutes étaient dans le tempo du roman de Elsa Osorio.
      Bises, Miss Lisa. 😀

      J'aime

  4. Certaines se satisfont de la lumière parcimonieuse de l’éclairage public, plutôt clairsemé dans ces quartiers suburbains. D’autres, n’attendant rien de personne, conservent une fenêtre allumée. Les plus vigilantes du lotissement n’hésitent pas à illuminer un étage complet et jouent les phares d’Ekmüll au beau milieu du quartier résidentiel endormi.
    Et comme chaque nuit, Mika, parmi ses semblables, Sam-Suffit, Mon-rêve, do-mi-si-la-do-ré et les autres, veille dans son coin de nuit sur Sigüenza.

    Aimé par 1 personne

  5. Ils sont venus de partout dans le pays. Ils se sont passés le mot, de villes en villages, à chaque faubourg qu’ils traversaient. Chaque carrefour voyait leurs rangs grossir, parfois du double, souvent de moitié. Ils sont de tous les bords, de tous les sexes et de tous les âges, tous rassemblés ici, motivés par cette seule idée : quoiqu’il arrive, ce salaud ne s’échappera pas.

    Aimé par 1 personne

Vos commentaires sont bienvenus et appréciés, et vous n'êtes pas obligés d'avoir un blog pour en déposer. La modération est activée, mais je les publie tous, après lecture.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s