Couverture
Au Galop, les Mots ! Poèmes et comptines à dire à l’oreille d’un cheval Martine Bourre © Rue du Monde, 2011

Savez-vous que les chevaux sont sensibles à la poésie ? Si si ! Eh bien, je vous affirme que les enfants le sont aussi ! Si si !

D’abord on est tout poésie (rappelez-vous), on ne sait pas ce que c’est (et d’ailleurs qu’est-ce que c’est?), c’est nous.

Les enfants ne sont pas tous poètes, les enfants sont la poésie. Surtout les tout petits, ceux pour lesquels « il faut une loupe ou un cœur de mère pour les voir ».

Plus tard, la poésie c’est un monde familier. Quel enfant s’étonnera qu’un clin d’œil se transforme en étoile filante ?

Mais petit à petit elle rentre dans les cahiers d’école, on prend un peu ses distances. Si la transition se passe bien, la complicité entre l’enfant et la poésie sera durable; il est même de grandes chances qu’à l’adolescence on flirte en cachette avec elle, et il arrive même qu’on ne la quitte plus jamais.

Sinon, alors sinon il faut la réapprivoiser, c’est plus difficile (mais pas impossible, rassurez-vous…) C’est pour cela qu’il est si important d’alimenter l’étincelle avant qu’elle ne s’éteigne, de rappeler aux enfants qu’apprendre par cœur c’est apprendre avec son cœur, c’est mettre dans son cœur des mots de toutes les couleurs pour quand il a froid. Il faut faire passer le message aux enfants qui grandissent :

« Enfants, ne fermez pas les portes de votre imagination, les serrures rouillent trop facilement. Enfants, prêtez-nous vos mots, prêtez-nous vos rêves ! « 

Sabine Rosnay

Un jour, un enfant rencontre un cheval ; des enfants rencontrent des chevaux. Le miracle s’accomplit : l’un écoute l’autre, c’est réciproque ! Parce que le cheval, lui aussi, a des poèmes à dire à l’oreille de l’enfant. Mais les adultes l’ignorent, eux qui entendent un hennissement, quand l’enfant entend un éclat de rire.

Écoutez, si vous êtes encore enfant de coeur,  ce grand échalas de cheval raconter comment il a désarçonné son cavalier… Sûr ! le bambin a bien rigolé !

RATÉ
Au Galop, les Mots ! Poèmes et comptines à dire à l’oreille d’un cheval Martine Bourre © Rue du Monde, 2011

Et la jument verte, gourmande et gourmette, qui trouve que l’herbe est plus verte dans le champ du voisin. Elle a raison, ma foi ! Parce que l’avoine, le son, l’orge, la luzerne, les carottes, les navets, les pâtissons, les pommes rouges… c’est tout de même meilleur que les granulés ! C’est comme les pâtes, c’est tout de même meilleur que la soupe !

BON APPÉTIT
Au Galop, les Mots ! Poèmes et comptines à dire à l’oreille d’un cheval Martine Bourre © Rue du Monde, 2011

Il existe aussi des chevaux espiègles, ceux qui font croire que la main de l’homme est la caresse la plus douce au monde, mais qui n’en pensent pas moins. Des chevaux espiègles, comme les enfants, qui pataugent dans une flaque avec leurs souliers tout neufs, qui s’embarbouillent de chocolat après le bain.

TOILETTE
Au Galop, les Mots ! Poèmes et comptines à dire à l’oreille d’un cheval Martine Bourre © Rue du Monde, 2011

Tous les chevaux de l’Histoire du monde sont présents pour inviter l’enfant à s’élancer avec eux dans un imaginaire poétique et séraphique.

Chaque page de cet album est fraîche comme l’herbe tendre. Martine Bourre en est à la fois l’auteure et l’illustratrice : des collages, des épures, des sculptures en fil de fer… Un graphisme qui respire la liberté, crinière au vent et jambes galopant dans l’écume du bord de mer. On y hume la mousse des sous-bois, la douce chaleur de l’écurie, la bonne odeur de paille fraîche. On y est bien et l’on a envie que jamais ça ne s’arrête.

Et, pour les jeunes cavaliers, en fin d’album, un lexique équestre qui peut être utile, mais ce n’est pas obligé !

Au Galop, les Mots !
Poèmes et comptines à dire à l'oreille d'un cheval
Martine Bourre
© Rue du Monde, 2011
À partir de 6 ans

LOGOVoici ma deuxième participation au challenge des albums jeunesse organisé par Bookwormette, du blog Pilalire. (logo cliquable). #AvrilenAlbums

D’autres albums :

La Belle et la Bête, Carole Martinez & Violaine Leroy.

Le prochain, lundi :

Les papas de Violette, Émilie Chazerand & Gaëlle Souppart

ACCUEILlogo-facebook-1