Basho, haïku

Parmi les feuilles
des cerisiers en fleur,
un nid de cigogne.
Basho, 1687
鸛の巣も見らるる花の葉越し哉
kō no su mo
mi raruru hana no
hagoshi kana
ACCUEILlogo-facebook-1

13 réflexions sur “Basho, haïku

      1. Par curiosité je suis allée voir, hélas, les cerisier du japon fleurissent comme les nôtres (et c’est magnifique !) avant de mettre les feuilles, donc poésie pure ( où traduction de pétales par feuilles 🙂

        Aimé par 1 personne

  1. Cher Bashô ! quand je pense que j’ai toujours le livre de Hubert Haddad dans ma PAL … et que je cède encore aux sirènes des nouveautés ; honte à moi 😦

    Aimé par 1 personne

  2. Pour répondre (en partie) à ta question « syllabique » dans les haïkus japonais, la métrique existe ( les syllabes s’appellent « m0re » mais là je n’ai pas en mémoire le nombre exact, donc je ne réponds pas exactement à ta question. 👀Toujours est-il que ça ne joue pas dans la traduction française, quand c’est traduit du japonais aux Français … Bashō est considéré comme un des meilleurs ! 😉. Gros bisous ❤️

    Aimé par 1 personne

    1. Je le sais bien tout ça… mais l’hypothèse que ce soit les Occidentaux qui aient imposé cette contrainte 5/7/5 m’a interpellée. C’est juste ça 😀

      J'aime

Vos commentaires sont bienvenus et appréciés, et vous n'êtes pas obligés d'avoir un blog pour en déposer. La modération est activée, mais je les publie tous, après lecture.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s