Alain Bosquet, La liberté des mots

Je rends sa liberté à chacun de mes mots.
Après quelques vacances,
d’autres poètes
auront à cœur de prendre à leur service
les plus robustes
et les plus audacieux.
Logés, nourris, payés à la semaine,
ils feront un effort
pour se doter d’un autre sens
et d’un nouveau mystère.
Mes mots sont libres.
Je les salue car je les sais capables
d’affoler mille esprits, fussent-ils incrédules.
Je les ai bien dressés
et leur demande une seule faveur :
ne pas perdre leur temps
à regretter ce qu’ils furent chez moi,
des princes déguisés en domestiques.
Ferais-je mieux de mettre à mort
le moindre de mes mots ?

Alain Bosquet, La liberté des mots

ACCUEILlogo-facebook-1

 

3 réflexions sur “Alain Bosquet, La liberté des mots

Vos commentaires sont bienvenus et appréciés, et vous n'êtes pas obligés d'avoir un blog pour en déposer. La modération est activée, mais je les publie tous, après lecture.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s