Jehan Rictus, Les soliloques du pauvre

jrjcs
Notre Dâb
Notre dâb qu’on dit aux cieux,
(C’est y qu’on n’ pourrait pas s’entendre !)

Notre daron qui êt’s si loin
Si aveug’, si sourd et si vieux,
(C’est y qu’on n’ pourrait pas s’entendre !)

Que Notre effort soit sanctifié,
Que Notre Règne arrive
À Nous les Pauvr’s d’pis si longtemps,

(C’est y qu’on n’ pourrait pas s’entendre !)

Su’ la Terre où nous souffrons
Où l’on nous a crucifiés
Ben pus longtemps que vot’ pauv’ fieu
Qu’a d’jà voulu nous dessaler,
(C’est y qu’on n’ pourrait pas s’entendre !)

Que Notre volonté soit faite
Car on vourait le Monde en fête,
D’ la vraie Justice et d’ la Bonté,
(C’est y qu’on n’ pourrait pas s’entendre !)

Donnez-nous tous les jours l’ brich’ton régulier
(Autrement nous tâch’rons d’ le prendre) ;
Fait’s qu’un gas qui meurt de misère
Soye pus qu’un cas très singulier.
(C’est y qu’on n’ pourrait pas s’entendre !)

Donnez-nous l’ poil et la fierté
Et l’estomac de nous défendre,
(Des fois qu’on pourrait pas s’entendre !)

Pardonnez-nous les offenses
Que l’on nous fait et qu’on laiss’ faire
Et ne nous laissez pas succomber à la tentation
De nous endormir dans la misère
Et délivrez-nous de la douleur
(Ainsi soit-il !)

Jehan Rictus (1867-1933), Les Soliloques du pauvre ; les revenants XVI

Qui est Jehan Rictus ? C'est ici

Pour ma participation au cahier des poésies d’Asphodèle

logo présentation poésie

En cliquant sur ce logo, vous trouverez les liens qui vous conduiront vers les participations de l’équipe des poétiseurs du jeudi.

ACCUEILlogo-facebook-1

31 réflexions sur “Jehan Rictus, Les soliloques du pauvre

  1. Ce pourrait être l’emblème des restos du coeur, ce poème.
    Un bon dépoussiérage de la prière « imposée » comme dit Soène.
    En un mot comme en cent, excellent choix en cette veille d’agapes. Histoire de nous rappeler qu’on est toujours le riche de quelqu’un…
    Bisous Tine et joyeux noël
    ¸¸.•*¨*• ☆

    Aimé par 1 personne

    1. Merci, Célestine aux yeux bleu océan.
      Oui, j’ai trouvé ce poème vraiment de circonstance, parce que Noël n’est pas (tout à fait) qu’agapes pour des milliers de personnes dans le Monde (avec majuscule) qui diront, convaincus de leur bonne « foi » un Pater Noster conventionnel.
      Gabriel Randon – alias Jehan Rictus – parlait et partait du monde (sans majuscule) des cabossés de la vie, de ceux qui nous regardent « d’en bas », assis sur un misérable carton, enroulés dans une guenilleuse couverture, qui souhaite qu’on pardonne aux offenseurs que nous sommes, du haut de notre prétendue richesse.
      Bon Noël à toi, Dame Céleste, et bisous.

      Aimé par 1 personne

  2. Je connaissais ce nom (difficile de l’oublier^^) mais je ne me rappelais plus du tout du style et c’est canaille, percutant et rythmé ! C’est presque une chanson ! J’aime beaucoup les derniers vers ! 😉
    Bises Ma Tine♥

    Aimé par 1 personne

    1. « Et faut ben qu’ceux d’la Politique
      Y s’ gagn’nt eun’ popularité !
      Or, pour ça, l’moyen l’pus pratique
      C’est d’chialer su’ la Pauvreté »

      dit-il aussi.

      Saisissant, non ?

      Belle fin d’année, Lydia ❤

      Aimé par 2 people

  3. il y a donc encore des pauvres pour envier le petit magot du bourgeois ? heureusement, il y en aussi de plus aimables, qu’on pourrait presque offrir à Noël :
    (si on croit les mots de m’sieu Dimey, découvert sur…l’écritu’bulente 🙂 )

    Les pauvres sont charmants, pour peu qu’on les approche.
    La plupart sont polis, j’en ai vu de tout près.
    Bien sûr, j’avais un peu de monnaie dans ma poche
    Mais ils n’en savaient rien, je n’ai donné qu’après.
    Les pauvres sont curieux, le travail les attire,
    Y compris les métiers fort sales et rebutants.
    Je crois qu’ils ont raison, l’oisiveté c’est pire !
    Ils se plaignent, c’est vrai, mais ils sont très contents.

    Au fond, la pauvreté c’est un genr’ qu’ils se donnent.
    La preuve : j’en ai vu sourire à pleines dents !
    Pour nommer leur épouse, ils disent la patronne
    Pour tout dire en un mot, les pauvres sont tordants.
    La plupart sont très laids, à force d’être sales,
    Que leurs têtes ressemblent aux têtes d’ouvriers
    Qui, ceux-là, sont affreux, n’aimant que le scandale,
    Prêts à n’importe quoi pour être mieux payés.

    Mon Dieu, ceux-là, bien sûr, sont de fort mauvais pauvres,
    Ils sont mal éduqués, ils se battent entre eux,
    Lorsque j’en aperçois, je prends peur, je me sauve.
    Qu’ils soient dans la misère, ces monstres-là, tant mieux !

    Mes pauvres à moi sont doux, sont souriants, sont timides.
    Ils se vantent bien haut d’aimer Notre Seigneur.
    Certes, beaucoup d’entre eux sont à moitié stupides,
    Mais ils n’y sont pour rien ! C’est presque mieux d’ailleurs.
    Leurs enfants, quelquefois, ont de beaux yeux si tendres
    Qu’on peut émerveiller avec n’importe quoi.
    J’ai souvent regretté qu’ils ne soient pas à vendre,
    J’en aurais acheté pour les mettre chez moi.

    Aimé par 5 people

  4. Dommage, Martine, que je sois vieille, que ma mémoire n’imprime plus trop bien, et que je sache par coeur, depuis environ soixante ans, la Prière imposée !
    Une version originale que je découvre, un rictus aux lèvres 🙄
    Bon Noël et gros bisous d’O.

    Aimé par 1 personne

    1. Le « Père » dont il est question ici ne doit pas comprendre l’argot. Mais je ne suis pas certaine qu’il comprenne mieux le langage châtié…
      Connais-tu, Soène, cette prière de Clément Marot ?

      « Pere de nous, qui es là hault ès cieulx,
      Sanctifié soit ton nom precieux ;
      Advienne tost ton sainct regne parfaict ;
      Ton vueil en terre, ainsi qu’au ciel, soit faict ;
      A ce jourd’huy sois nous tant debonnaire,
      De nous donner nostre pain ordinaire ;
      Pardonne nous les maulx vers toy commis,
      Comme faisons à tous nos ennemis,
      Et ne permetz en ce bas territoire
      Tentation sur nous avoir victoire ;
      Mais du malin cauteleux et subtil
      Delivre nous, ô Pere.

      Ainsi soit il. »

      Belle fin d’année à O. ❤

      J'aime

Vos commentaires sont bienvenus et appréciés, et vous n'êtes pas obligés d'avoir un blog pour en déposer. La modération est activée, mais je les publie tous, après lecture.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s