Guy Goffette, Le pêcheur d’eau

Dire que nous avons cru au bonheur
comme les gosses battant pavillon
sur un peu d’eau croupie dans l’arrière-cour
– ils savent qu’un rien suffirait
à renverser la mer sur sa quille
mais font comme si en attendant
qu’une vague plus haute et qui blesse
leur enlève le goût
de tutoyer l’éternité. Nous aussi,
nous avons cru que la terre tournait
entre nos bras, et tournerait toujours
comme le soleil autour du pommier
– ô paisible torpeur, quand déjà
le ver était sous l’écorce,
affûtés les outils dans la remise ardente
et le sang bouillonnant dans les muscles
des équarrisseurs de rêves.

Guy Goffette, Le pêcheur d’eau, Chantier de l’élégie III

 ACCUEILlogo-facebook-1

5 réflexions sur “Guy Goffette, Le pêcheur d’eau

Vos commentaires sont bienvenus et appréciés, et vous n'êtes pas obligés d'avoir un blog pour en déposer. La modération est activée, mais je les publie tous, après lecture.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s