Œuvre d’art, qui sont les maîtres ?

Chaque mardi,
je publie le détail d’une œuvre d’art, et, parfois, un bonus
Je donne trois indices.

À vous de proposer le nom de l’œuvre et celui de son créateur…

Aujourd'hui, je vous demande :
- qui est l'auteur de cette oeuvre ?
- quel en est le titre ?
- qui sont les quatre personnages représentés ?

2016-11-14_072411-eugene-boudin

Les 3 indices :

– Roi des ciels
– « A la fin , tous ces nuages aux formes fantastiques et lumineuses, ces ténèbres chaotiques, ces immensités vertes et roses, suspendues et ajoutées les unes aux autres, ces fournaises béantes, ces firmaments de satin noir ou violet, roulé ou déchiré, ces horizons eu deuil ou ruisselants de métal fondu, toutes ces profondeurs, toutes ces splendeurs, me montèrent au cerveau comme une boisson capiteuse ou comme l’éloquence de l’opium. » Charles Baudelaire
– Les tendresses du nuage

ACCUEILlogo-facebook-1

8 réflexions sur “Œuvre d’art, qui sont les maîtres ?

  1. Il s’agissait, en effet, de l’oeuvre d’Eugène Boudin : Buveurs à la ferme Saint Siméon. Les quatre personnages sont : Jongkind, van Marcke, Monet et le père Achard.

    C’est chez le couple Toutain, à Honfleur, que se sont retrouvés pendant des années, autour d’Eugène Boudin, des peintres paysagistes de l’école de Barbizon animés d’une seule ambition : peindre d’après nature. Il y avait là le jeune Monet, Corot, Millet, Bazille, Daubigny…
    C’est Boudin qui les as encouragés à peindre en plein air, directement sur le motif. Il leur a montré les phénomènes météorologiques, les levers de soleil, la naissance d’un orage, les rouleaux de brume envahissant le ciel.
    À ses côtés, Monet s’est formé et a mis au point ses innombrables variations sur le thème de l’eau. À la fin de sa vie, il déclara : « Je dois tout à Boudin ».

    J'aime

  2. L’auteur Eugène Boudin

    Le tableau Buveurs à la ferme Saint Simeon

    Et les personnages
    Johan Jongkind, Emile Van Marcke, Claude Monet, Jean Achard.

    Quelques recherches sur le net pour trouver la réponse.
    Je connais mieux l’histoire de Pont-Aven que celle de ces peintres de Honfleur. ( à part Monet, les autres m’étaient inconnus)

    merci pour cette découverte.

    Aimé par 1 personne

    1. il faut alors que je te présente Johan Barthold Jongkind.
      Ce peintre Néerlandais est venu poser pinceaux et palettes, un jour, en Isère, à quelques encablures de chez moi (La Côte Saint André, 6 km, pour être précise). Il est tombé amoureux de la lumière d’ici, mais aussi de Mme Fesser qui demeurait en Dauphiné. Ils ont vécus ensemble à La Côte Saint-André. Jongkind y est inhumé, au côtés de Joséphine…
      Je t’invite à suivre ce lien :

      http://www.impressionniste.net/jongkind.htm

      Manet l’appelait « le père du paysage moderne »

      J'aime

Vos commentaires sont bienvenus et appréciés, et vous n'êtes pas obligés d'avoir un blog pour en déposer. La modération est activée, mais je les publie tous, après lecture.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s