Œuvre d’art, Cherchez le maître

CEZANNE - BAIGNEURS

Chaque lundi & vendredi,
je publie le détail d’une œuvre d’art, et, parfois, un bonus
Je donne trois indices.

À vous de proposer le nom de l’œuvre et celui de son créateur…

Je prends mes sources chez Artips. un site qui propose des anecdotes décalées mais confirmées sur ces œuvres.

L’énigme, aujourd’hui :
– Émile Zola
– Aix en Provence
– Chapelier 

Et le bonus :

Peindre pour
Faire tomber la vie dans la vie

 

Mais dans la vie originelle
Qui est le frémissement
D’un presque silence
Contenant pourtant tout l’espace

 

Peindre comme un geste
Infini :

 

Peindre comme l’eau de source bute
Sur les syllabes
Comme elle échoue à trouver
Une fin à son poème

 

Peindre comme vivre

Matthieu Gosztola

ACCUEILlogo-facebook-1

9 réflexions sur “Œuvre d’art, Cherchez le maître


  1. Paul Cézanne (1839-1906) – Baigneurs – Vers 1890 – Huile sur toile

    Pourquoi Zola ?

    Au collège Bourbon d’Aix-en-Provence où il étudie, les élèves ne sont pas des tendres. Les enfants mal-aimés y ont la vie dure.

    Contrairement aux vieilles familles aristocratiques de la région, le père de Cézanne s’est enrichi en prêtant de l’argent. Il est devenu suffisamment riche pour acheter le Jas de Bouffan, ancienne demeure du gouverneur de Provence sous Louis XIV…

    Bref, Cézanne est un nouveau riche et cela ne lui attire pas la sympathie des autres élèves.

    Pourtant il n’est pas le plus à plaindre. Les collégiens ont choisi pour victime un autre enfant, chétif et exclu parce qu’il zozote. Pire, ce gamin est à moitié italien, avec l’accent parisien, et surtout, il est bon élève.

    La bande de durs à cuire de l’école a même interdit aux autres élèves de parler à ce bouc-émissaire.

    Mais Cézanne ne l’entend pas de cette oreille. Il est grand, baraqué et s’intéresse à ce Parisien.
    Selon lui c’est « un souffreteux pensif !… Vous savez, de ceux que les gamins détestent… Pour un rien, on le fichait en quarantaine. »

    Un jour, Cézanne transgresse donc l’interdit et adresse la parole au souffre-douleur. La réaction ne se fait pas attendre, les autres élèves lui tombent dessus et lui administrent une raclée mémorable !

    Le lendemain, en remerciement, le Parisien offre à Cézanne un panier de pommes. Son nom ? Émile Zola. C’est le début d’une longue amitié…

    Pourquoi Matthieu Gosztola ?

    Le poème s’appelle ‘La leçon de Cézanne ».

    J'aime

    1. Bravo.
      L’amitié en Cézanne et Zola n’a pas été un long fleuve tranquille (cf plus haut pour la naissance)

      L’hypothèse de leur fâcherie :
      Sur la base d’une lettre de Cézanne à Émile Zola de nombreux biographes pensent qu’à partir de 1886 le peintre rompt tout contact avec le romancier, qu’il connaissait depuis son enfance et ses années d’études au lycée d’Aix-en-Provence. La cause de la brouille serait le roman L’Œuvre (racontant l’histoire d’un peintre maudit et pourchassé par le destin incapable d’achever sa « grande œuvre »), que le peintre a inspiré.
      Mais cette hypothèse est controversée.

      J'aime

      1. Je ne connaissais pas l’histoire de leur rencontre.

        Pour l’histoire de la brouille j’ai lu un article cet été dans l’obs  » Les grandes ruptures « . Oui rien ne semble vraiment sûr, je ne le savais pas.
        Merci pour toutes ces informations ( et ce jeu )

        Aimé par 1 personne

Vos commentaires sont bienvenus et appréciés, et vous n'êtes pas obligés d'avoir un blog pour en déposer. La modération est activée, mais je les publie tous, après lecture.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s