Agend’oût ironique… très ironique

En vertu des pouvoirs qui m’ont été conférés sans ambages par Grumots en juillet, je déclare fermée la session des aoûtats(1) 2016.

Je vous rassure : les minuscules coulent désormais de paisibles jours, ailleurs que sous la férule de Majuscules sans complexe. Sauvées par l’imaginaire débordant et délirant de nos auteurs agendesqu’oût (2).

Tellement oût que nous fûmes peu nombreux (6, pour 8 textes, puisque Carnets et Patchcath nous ont offert deux chapitres) à nous lancer dans une expédition de sauvetage qui nous a fait prendre le risque de déranger Sirius, étoile de la constellation du Grand Chien, Canicula pour les intimes, qui ignore que, se levant, elle allume l’ardeur du soleil.(3)

Aujourd’hui, je vais couper les lauriers (sauce ou roses, comme vous préférez) pour en ceindre le front des valeureux acteurs de notre Gendelettrerie (4) extravagante. Tous sont dignes de recevoir à l’unanimité que je déclare sans vous consulter les éloges de notre communauté virtuelle et éphémère. Je nommerai ici, dans l’ordre abécédaire, pour rester fidèle à notre thème :

7940e174b604507fdc65d3c9b83a4a17

7940e174b604507fdc65d3c9b83a4a17

9009c5a0fabc96260624902c28ded182

e9cac3a82037548b35e21948716fe813

a1e39544a781fcf1753beed45605e92b

fd351874aaa947202169ad6ec59ff076

fd351874aaa947202169ad6ec59ff076

39d115a2e1417bebad454fcf23b21de7

Une chiquenaude sur chaque pseudo vous conduira, chers lecteurs, à leur domicile et vous entraînera dans la légende de leur enthousiasme inspiré. Et, vous en conviendrez, tous méritent louanges. Alors foin des isoloirs surchauffés, accordons-leur la place haute sur le podium de notre éternelle et légitime gratitude.

Vous disposez d’encore trois jours entiers pour proposer un ou plusieurs thème(s) de septembre (en cinq mots maximum) qui sera mis au vote le 29 courant (pas trop vite quand même, il fait trop chaud) et dévoilé le 1er suivant.
Pour trouver les tenants et aboutissants de ce vote, une pichenette
ici.

(1) Une larve d’arthropode acarien qui parasite temporairement les organismes à sang chaud et occasionne par ses piqûres des démangeaisons parfois importantes chez son hôte.

(2) C’est Jean, mon pote de la fontaine qui coule sur la place du village qui dit ça : « Remuez votre champ dès qu’on aura fait l’oût »…alors préparez vos charrues

(3) Là c’est ma copine Wiki qui dit ça. Enfin quelque chose comme ça.

(4) Paul Léautaud et François Mauriac me pardonnent cet usage audacieux d’un terme qu’ils employaient sans contresens.

ACCUEILlogo-facebook-1

7 réflexions sur “Agend’oût ironique… très ironique

  1. Est-ce que les impétrants contrepétrisent néanmoins du mot et est-ce que cela n’est pas à l’origine de tout ce soulèvement de poussières derrière la horde d’éléphants joyeux ?
    En tout cas, Martine, et pour passer de l’éléphant au chien, après recherches, Sirius ne m’apparaît plus si redoutable. Ton amie Wiki n’a pas su me dire en détail le point 3 mais je ne doute pas de la possibilité d’un lever d’ardeur. tout oût soit, tout out soit le soleil de Sirius.
    Sirius serait en lien avec la mort, représenté par un chien noir chez les égyptiens, (Anubis), le soleil en lien avec la vie, (celui qui a fécondé la terre de ses rayons) oût une autre orthographe d’août, merci pour toute cette culture générale prise chez toi au passage.
    Et bien sûr, à septembre pour l’agenda et les rires des éléphants.

    Aimé par 1 personne

  2. J’applaudis. Telle la taupe dans son trou, aveugle et sourde, je surveillais de loin en loin l’état des plantations. Le défi sous le soleil était de taille, le travail des valeureux le fut aussi. J’ai donc grignoté ce que je pouvais, sans déranger. Bravo l’écrevisse. Je n’ai même pas encore tout lu des participations. J’y cours. Alors, à septembre, sans canicule, sans excuses, et avec joie et envie de retrouver Taurus et tous les autres…

    Aimé par 1 personne

  3. Joli coup, de nous débarrasser de la votation : )
    puisqu’on peut plus applaudir anonymement, je profite de la lucarne pour dire que dans mon panthéon aoutien CatchPath et Grumots ont droit aux majuscules accentuées, suivies de très près par La Patte, Jobougon et l’écrevisse… Le Carnets, ce mois ci, m’a semblé un peu tout fou tout brouillon.
    Bef, vive aout et rendez-vous le 29-30-31 pour découvrir lentement le thème de septembre.

    Aimé par 2 people

    1. Oui, la votation me semblait superflue, ce mois-ci : nous vaquons nonchalamment à nos activités estivales non-littéraires et je ne voulais pas trop bousculer cet assoupissement bienfaisant…
      Merci d’avoir donné ton panthéon aoûtien… je trouve quand même que tu te déjuges. mais cela est un autre débat, n’est-ce point ?

      Aimé par 1 personne

      1. Sifô expliquer : Pachtcatch m’avait bleuffé au début du mois comme Grumot l’a fait à la fin ; les autres impétrants ont impétrés de jolies façons qui m’ont réjouit ; moi, je m’attendais plus à ce que j’ai fait (et que j’aime bien, faut pas croire) ; dès lors, me déjuge-je ? non, je me place à ma place, heureux et fier d’être de la cohorte, comme la souris qui trotte derrière une horde d’éléphants joviaux et qui se réjouit de la poussière qu’ensemble, on soulève !
        🙂

        Aimé par 2 people

Vos commentaires sont bienvenus et appréciés, et vous n'êtes pas obligés d'avoir un blog pour en déposer. La modération est activée, mais je les publie tous, après lecture.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s