Carnets Paresseux, le dictionnaire minuscule #2

Que voilà du XXL (xxl, en minuscules) bien ficelé ! Une interprétation ingénieuse d’une consigne extravagante qui me laisse toute ébaubie.

Carnets Paresseux

[…]

« N’importe quoi, si le lecteur peut choisir l’ordre des paragraphes, il a droit à six histoires avec trois paragraphes, 180 pour six, 1260 avec sept, plus de dix mille avec huit… alors avec 26, ça doit faire plus que tous les livres passés par la boutique ; et tout ça pour le prix ridicule de ce maudit dico : c’est la porte ouverte à tous les excès, la boite de… de je sais plus qui, bref : je te le dis, Quoi-de-9, laisse le lecteur se passer d’auteur, même le plus mauvais, et tu verras la suite.

View original post 817 mots de plus

Vos commentaires sont bienvenus et appréciés, et vous n'êtes pas obligés d'avoir un blog pour en déposer. La modération est activée, mais je les publie tous, après lecture.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s