logo tete de page poésie

«La poésie est cette musique que tout homme porte en soi.»
William Shakespeare

Nous n’avons pas manqué ce rendez-vous auquel Asphodèle nous convie, deux jeudis par semaine. Je poursuis son oeuvre pendant qu’elle essaye de prendre soin d’elle.

Voici nos participations, par ordre alphabétique de nos noms/pseudos sur lesquels vous devez cliquer pour arriver chez nous.

5816dd99825be1b74b84fdec26ab6183, bienvenue à Christian, qui se dit  « passeur de poésie, de mots » ; il nous rejoint avec la présentation des mots dits par sa poétesse préférée, Emily Dickinson : « Je sais que c’est de la poésie« .

7940e174b604507fdc65d3c9b83a4a17nous propose de partager les aventures d’un « gros chat qui se faufile« . Il faudra attendre de lire pour savoir si le trou de souris est assez spacieux !

4cf12ed48f4b00c53d16f0bc7b9bee94dit être restée bouche-bée face aux mots poétiques de Pierre Reverdy ; elle propose « Tard dans la vie« .

371b59cde548da2a90eb303d2ae77c68nous emmène en 1947, avec Marie-Noëlle : « M’en allant dans la bruyère« .

1ef89890c3a6aa711a0b9d43a33953a7rend hommage à Yves Bonnefoy, décédé le 1er juillet dernier, en publiant l’un de ses poèmes extrait du recueil « Ensemble encore« .

92032803db1cfffda2e8a1a48638d993a invité Léo Larguier dans ses « Quatrains d’automne« . C’est vrai que la météo n’est pas tout à fait adaptée aux saisons pré-définies ; mais de là à croire que l’été est déjà terminé !

39a18d5deb83786436f7b058ad7dafae1toute essoufflée, arrive avec quelques heures de retard : sans doute parce que « L‘été », même celui de Théodore de Banville, a eu quelques difficultés à s’installer, cette année.

3935beff31b0b330839955ab264d43e4nous recommande, [normal, en juillet] le « Far-niente » avec Théophile Gautier.

98c1042f325eed76cd1078ffa3597154nous laisse « Le champ libre« , poétiquement décrit par René-Guy Cadou.

Et voici mon bouquet de fleurs des champs pour Asphodèle
Illustration

39251084

 

Accueil3153614-4507960 N&B1