Jean-François Haumont, Fables

peintures-chat-peinture-acrylique-encre-chat-9416913-dscf4635-28c37-507a4_bigLe jeune chat et le vieux matou

Du plaisir, la jeunesse est toujours idolâtre.

Un jeune chat, rusé, badin, folâtre,
Ne pensait qu’à jouer du matin jusqu’au soir :
On riait de ses tours, on aimait  le voir
Se divertir avec ses camarades ;
Cabrioler, sauter, et faire des gambades
Avec tant d’allégresse et de vivacité ;
Donner le coup de patte avec dextérité.

Un jour, abandonné des minets de son âge,
Cherchant un compagnon, ayant du jeu la rage,
Il voulut provoquer un grand et vieux matou,
Sévère, sérieux, fuyant le badinage.
Notre jeune étourdi lui dit en son langage :
Permettez-vous, papa, que je joue avec vous ?
Jouer n’est plus mon fait, répondit d’un ton grave
Le seigneur Rominagrobis
Peut-être bien qu’au temps jadis
J’étais fou comme toi ; mais aujourd’hui je brave
La sottise et les jeux d’enfant ;
Je ne pense plus maintenant
Qu’à l’utile, à faire la chasse
À ces coquins de rats, ces perfides souris ;
Après le sommeil me délasse ;
Doux repos plus flatteur que les jeux et les ris.

Le chaton, mécontent de cette indifférence,
Croyant bien que le jeu méritait préférence,
Tourmentait le vieux chat, tâchait de l’exciter
À se livrer au badinage
Qui de l’enfance est le partage ;
Tout cela, sans s’inquiéter
Si le jeu plaisait au bonhomme,
Qui fermait l’œil pour faire un somme.
L’espiègle, après maint et maint tour,
Faisait jouer les dents, les griffes tour à tour ;
Puis d’un saut s’esquivant, abandonnait la place,
Pour éviter matou qui faisait la grimace.

Tant fit des siennes le lutin,
Que le jeu tourna mal ; qu’enfin
Un bon soufflet, au milieu de la face,
Fut la rude correction
Que méritait tant d’obstination.
Que la sémillante jeunesse
Au plaisir se laisse emporter ;
Elle doit toujours respecter
Le doux repos qui plaît à la vieillesse.

Jean-François Haumont, Capitaine Invalide, Fables, 1801

Accueil3153614-4507960 N&B1

5 réflexions sur “Jean-François Haumont, Fables

Vos commentaires sont bienvenus et appréciés, et vous n'êtes pas obligés d'avoir un blog pour en déposer. La modération est activée, mais je les publie tous, après lecture.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s