Le trois de carreau

 

Cette fameuse question indiscrète « à quoi penses-tu ? »
quand on a un air un peu pensif
ne me dérange plus comme autrefois
au contraire elle me satisfait
grâce aux possibilités qu’elle offre.
Je peux inventer différentes histoires
racontées avec conviction comme véridiques
je peux présenter la vérité comme douteuse
afin qu’elle ressemble à un mensonge
ou encore je peux découvrir
que je ne pensais absolument à rien.
Très rares, les heures de notre vie
où nous circulons avec la transparence du verre.

Títos Patríkios, Sur la barricade du temps,
©Le Temps des Cerises, 2005

logo présentation poésiePoème choisi pour le Cahier des Poésies chez Asphodèle

Accueil3153614-4507960 N&B1