Tu prends le mot « sein »
attention c’est un mot sensible, à manier avec infiniment de précaution, de la douceur s’il te plaît, de l’aménité, j’oserais dire du respect

c’est un mot de main, de paume, de doigt, de bout d’ongle
c’est un mot de regard, de voile, de halo ou de flambance, d’étincelle
ou de prière, de poème
c’est un mot de bouche, de lèvre, de bout de dent,
de bout de langue
et d’un rien de salive
c’est un mot de framboise et de pêche
d’aubépine et de serpolet
c’est un mot d’écoute-coeur

tu le prends, tu l’environnes , tu l’envoisines, tu l’encotonnes , de partout
mais, je te le dis encore
il a besoin d’amour, tu sais

Paul Mahieu, Tu prends le mot, © La SCRIbande

page1_blog_entry3_1
Paul Mahiu, poète belge, 1925-2005

Poète belge, animateur des ateliers d’écriture de la SCRIbande – né en 1925, décédé le 23 nov.2005.
Grand amoureux des mots, qu’ils soient français, wallons, picards ou chtimis, ou même inventés de toutes pièces, il a mis tout son coeur dans sa propre écriture, mais aussi dans le « coup de pouce » à l’inspiration et à la confiance de tous ceux qui avaient envie de se lancer dans l’écriture, jeunes ou vieux.

LOGO


Poème choisi pour Les Cahiers de Poésie du Jeudi, compilés par Asphodèle

 

 

Accueil3153614-4507960 N&B1