Salah Al Hamdani, Rebâtir les jours

Apparence du sens

C’est dans le reflet du miroir
que la présence du matin embrasse la perle du sens
la parole du corps
et même l’obscurité de la chambre accepte l’irruption d’un autre monde

Mon voilier s’enlise dans le corps huilé de la nuit
une précipitation dans la parole nocturne

Ici, avec les mots, réside la beauté
ici, l’aube essuie son visage
à la démarcation du rien

Inventer l’essence des choses
est un triomphe sur l’oubli

Salah Al Hamdani, Rebâtir les jours,
© Bruno Doucey, juillet 2013

Accueil3153614-4507960 N&B1

Vos commentaires sont bienvenus et appréciés, et vous n'êtes pas obligés d'avoir un blog pour en déposer. La modération est activée, mais je les publie tous, après lecture.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s