Jean Joubert, Le miroir

20160526_185511 Fleurs au miroir

Le miroir se souvient des visages
le miroir se souvient des milliers des visages
qui se sont posés sur lui
comme des papillons, un instant, sur leur reflet
se posent, puis mortels sont emportés
par le vent qui les efface :
visages d’enfants, d’hommes, de femmes,
de vieillards,
visage velu d’un chien,
parfois visage d’un fantôme,
penché sur une épaule,
et qui regarde
de son regard sans yeux
dans le miroir
les innombrables visages,
les innombrables feuilles
de cette forêt de visages.

Ah ! miroir, forêt d’images,
empire de la mémoire,
rends-moi le jeune visage
de celle qui jadis dans cette chambre
vers ton eau profonde se pencha
et dénoua, pour la première nuit, sa chevelure.

Jean Joubert, Visages, miroirs,
© Éditions de l’Envol, janvier 2003

un_bouquet_des_pivoines_par_pierre_joseph_redoute_carte_postale-p239705535488341428baanr_400


livre3153614-4507960 N&B1

15 réflexions sur “Jean Joubert, Le miroir

  1. Très prosaïquement je me dis qu’ayant récupéré un vieux miroir aux encombrants, si je le posais derrière mes pots de fleurs en l’inclinant, il agrandirait ma cour de ses reflets poétiques. Merci Jean Joubert et Tine !

    Aimé par 1 personne

  2. Quelle bonne idée de mettre un vieux miroir dans le jardin ! Pas en ce moment, il se serait brisé avec l’avalanche de grêlons ! 😆 Cette photo est très originale et très belle ! Quant aux mots de Jean Joubert…je viens de relire le poème deux fois ; nous passons par toutes les couleurs…et cette chute magnifique ! On y sent cette nostalgie sans fin (et irrémédiable) des choses qui ne reviendront plus… Bises ma Tine♥

    Aimé par 1 personne

  3. C’est à Chaumont sur Loire que l’on voit souvent des jardins avec des miroirs, l’effet est toujours très réussi. C’est dans ton jardin ? Beau poème, empreint de nostalgie.

    Aimé par 1 personne

    1. Non, pas dans mon jardin qui est plutôt en friche. Mais dans celui d’un ami, un poète des arbres et des fleurs…
      Et Jean Joubert…oui, j’aime beaucoup !

      J'aime

  4. J’ai trois vieux miroirs achetés dans une brocante. Et parfois, moins poétiquement, j’ai peur qu’ils me renvoient d’autres images que ma réalité.
    Une très jolie photo.

    Aimé par 1 personne

      1. Je me suis si souvent posé la question que je pense qu’en fait la vérité c’est que l’homme refuse de comprendre la signification de partage de l’amour . Il ne l’entend qu’à sens unique. Ce qui le conduit à mettre en avant ses pulsions égoïstes.

        Aimé par 1 personne

Vos commentaires sont bienvenus et appréciés, et vous n'êtes pas obligés d'avoir un blog pour en déposer. La modération est activée, mais je les publie tous, après lecture.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s