20160526_185511 Fleurs au miroir

Le miroir se souvient des visages
le miroir se souvient des milliers des visages
qui se sont posés sur lui
comme des papillons, un instant, sur leur reflet
se posent, puis mortels sont emportés
par le vent qui les efface :
visages d’enfants, d’hommes, de femmes,
de vieillards,
visage velu d’un chien,
parfois visage d’un fantôme,
penché sur une épaule,
et qui regarde
de son regard sans yeux
dans le miroir
les innombrables visages,
les innombrables feuilles
de cette forêt de visages.

Ah ! miroir, forêt d’images,
empire de la mémoire,
rends-moi le jeune visage
de celle qui jadis dans cette chambre
vers ton eau profonde se pencha
et dénoua, pour la première nuit, sa chevelure.

Jean Joubert, Visages, miroirs,
© Éditions de l’Envol, janvier 2003

un_bouquet_des_pivoines_par_pierre_joseph_redoute_carte_postale-p239705535488341428baanr_400


livre3153614-4507960 N&B1