Serge Pey, Nombre ligne marge majuscule…

20160519_173845 COUVERTURE
Serge Pey, Marge majuscule et virgule, Parenthèse, Signe et page, Dialectique du point et de sa soustraction

De la marge

Une marge
comme un œil
lit tout le livre
en commençant
par ses bords

Quand je t’aime
ma bouche lit
en même temps
deux mots sur la page
celui qu’elle voit
et celui qu’elle ne voit pas
caché dans le baiser
de toutes les pages
du livre

Car nous avons
d’autres yeux
qui règnent
à l’intérieur
de nos yeux
et qui savent lire
la profondeur secrète
des marges

Ne lire que le mot
que l’on voit
c’est oublier le mot
tout entier
comme l’arbre double
dont les racines sont
des branches de feu
fouillant le centre
de la terre

La marge
est la maison
d’un autre mot ()
qui authentifie
tout l’infini
tombé de nos lèvres
comme la dent
d’une autre fin
sur nos pages
remplies
de tâches brûlées

Car dans la cendre
du mot […]
nous pouvons lire
un autre mot
qui rassemble
tous les livres
comme un livre oublié

Serge Pey, Marge majuscule et virgule, Parenthèse, Signe et page, Dialectique du point et de sa soustraction,
© Dumerchez, mai 2010

livre3153614-4507960 N&B1

3 réflexions sur “Serge Pey, Nombre ligne marge majuscule…

Vos commentaires sont bienvenus et appréciés, et vous n'êtes pas obligés d'avoir un blog pour en déposer. La modération est activée, mais je les publie tous, après lecture.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s