Au fond, tout le mystère de la poésie est d’être attentif au monde.

Hélène Ouvrard, L’herbe et le varech, 1980


Voici la page dédiée à notre rendez-vous du jeudi 9 juin. En commentaire, à votre gré, vous pouvez y déposer vos liens, jusqu’au mercredi précédent.

Aujourd’hui, nous serons fidèles aux consignes d’Asphodèle et nous ne publierons pas nos créations personnelles.

N’oubliez pas d’indiquer :

  • Le nom de l’auteur
  • Le titre de la poésie (s’il existe)
  • Le titre du recueil d’où elle est extraite (si vous le savez)

Merci 😀

livre3153614-4507960 N&B1