Hier soir, conversation animée avec Asphodèle à propos du visuel et de l’utilisation de mon blog. 

« Je n’y comprends rien à ton blog, enfin au « thème » que tu as choisi, il est très bien visuellement mais pour le reste faut s’appeler Sherlock ou avoir un parcours « Bison Futé » ! »

Ce qu’elle m’a dit m’a laissée pantoise, parce que vu de chez moi, il me semble limpide et facile d’accès. Au fil de notre bavardage, je lui parle des onglets que je viens d’ajouter en bandeau, pour, justement, faciliter les recherches.

« Les onglets ? Quels onglets ? Moi, je n’en vois pas ! »

Là, je suis devenue plus que pantoise : ébahie, ébaubie, stupéfaite que je suis ! Et nous avons eu beau tourner et retourner la question, j’ai eu beau lui envoyer des copies d’écran, le mystère est resté entier. 

Alors on va faire un test, si vous le voulez bien. Voici une copie d’écran du bandeau tel que je le vois. Pouvez-vous me dire en commentaire (même celles et ceux qui n’ont pas de blog peuvent mettre leur grain de sel), si cette copie ressemble à ce que vous voyez en page d’accueil du blog ?

blog

Les cinq onglets sont bien là ?

Isabelle ajoute aussi :

Le temps d’arriver aux commentaires (si on ne connaît pas), on voit défiler je ne sais combien de billets précédents ! Heureusement que tu as mis « retour à l’accueil » !

Ça vous fait ça aussi, dites-moi ?

Pour moi, c’est comme ça.

blog

Et pour vous ? Les commentaires sont bien accessibles à la fin de chaque billet ?

Merci de votre participation. C’est d’autant plus important que je prends l’intérim du Cahier des poésies chez Asphodèle et que je voudrais que l’accès soit facile pour les personnes qui ne fréquentent pas habituellement mon blog.

livre3153614-4507960 N&B1