Jeanne Benameur, Notre nom est une île

De lourds navires à quai
dans nos poitrines

Avons-nous navigué ?
Qu’avons-nous vu du monde ?

Tout reste à lire
nous le savons
dans l’herbe
dans le sable
sous le pied qui trébuche au caillou
sous l’algue
Il faudrait déchiffrer
tout ce qui est offert
lire l’empreinte

Mais nous sommes nous-mêmes empreints.
Et nous sommes ignorants.

Jeanne Benameur, Notre nom est une île,
© Éditions Bruno Doucey, septembre 2011

livre3153614-4507960 N&B1

3 commentaires

Un truc à me dire ? N'hésitez pas, j'adore vous lire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s